Sauter le pas – Une nouvelle idée

Comme vous le savez maintenant je ne suis pas à court d’idées. J’en ai toujours une ici ou là, trop parfois, parce qu’elles arrivent souvent en même temps et qu’il m’est parfois difficile de déterminer ce qui ou n’est pas une priorité.

Depuis mai 2015, date à laquelle j’ai décidé de prendre mon avenir d’écrivain en main, je n’arrête plus d’écrire. Tout le monde me demande comment je fais pour maintenir le rythme entre mon travail, mon fils, ma vie personnelle. J’y arrive c’est tout. Je trouve le temps, mon plus grand plaisir étant de regarder le monde tourner, les gens vivre, mes proches ou chaque visage croisé. Plus je profite de l’instant, de tous les infimes moments de bonheur, de douceur du quotidien, plus je trouve matière à écrire.

Une fois que l’idée passe dans mon esprit, il me faut la sortir, de suite. Je griffonne alors les mots à une vitesse incroyable. Comme le dit si bien mon amie Laurie, c’est dans l’immédiat que tout se joue. A une seconde près tout s’envole. Alors qu’importe si j’ai (elle aussi) l’air d’une hystérique en pleine rue. L’idée l’emporte sur le reste. Et les pages de mon carnet se noircissent, avant que

Il faut aussi dire que je suis bien organisée. Je l’ai toujours été. Ma maison est toujours rangée, mes papiers aussi. Je note toutes les choses à faire sur un carnet et je fais un bilan journalier des choses réalisées, urgentes, qui peuvent attendre, à faire dans la journée.

Au jour d’aujourd’hui j’ai publié deux recueils de poésie, le premier (l’essence de l’être) vendu à plus de 60 exemplaires, le second (ils avaient un prénom) dont les bénéfices sont reversés à une association, pour lutter contre toute forme de terrorisme et pour la Paix. J’ai un recueil de nouvelles qui a déjà été proposé à deux maisons d’édition « classiques » et trois exemplaires qui attendant octobre avant d’être envoyés (vacances et rentrée littéraire oblige !). Je travaille aussi d’arrache-pied sur un roman autobiographique (150 pages A4 et plus à venir). C’est sûrement mon plus gros chantier et je compte bien faire le maximum pour l’achever courant 2017.

Pour me détendre l’esprit, que cette plongée dans le passé malmène de temps en temps, je prends plaisir à retravailler des textes perdus de vue ou à en imaginer d’autres complètement loufoques (grâce à Facebook – qui l’aurais cru – j’ai commencé une histoire courte qui s’intitule Les Vaisseaux des Fruits). Merci le club des LAURIE !

2016-07-27 12 23 51_resized

C’est comme cela, qu’au détour d’une conversation avec une collègue et d’un joli livre reçu, une belle surprise sur mon bureau (avec une note amicale « inside »), une nouvelle idée a germé dans ma tête (bien faite). Une idée qui fait du bien et que je compte vous offrir au retour des vacances (elles vont être studieuses alors…) ou du moins avant fin octobre (j’aime ce mois). Je ne vous en dis pas plus, sauf peut-être que cela se fera sous forme de petit livre (à petit prix je l’espère), comme une douceur à déguster et à partager (sans modération).

Advertisements

19 thoughts on “Sauter le pas – Une nouvelle idée

  1. Je ne peux que t’encourager à continuer même si c’est une activité chronophage ! Garde cette habitude de jeter sur un carnet les idées dès qu’elles te viennent car d’autres idées arrivent et bousculent les premières. La rentrée va être riche , hâte de te lire 🙂 Belle soirée Marie Bisous

    Like

    • Ca m’apporte tellement et du coup je profite aussi davantage de la vie, car je m’intéresse à tout!
      La rentrée va être riche sur beaucoup de plans Paulette. Bises et bon weekend.

      Like

  2. Très bonne idée de faire ton autobiographie, j’ai hâte de la lire! Et je n’ai pas encore acheté ton recueil “Ils avaient un prénom”, mais je vais le faire très prochainement, surtout qu’il est urgent de le lire et de soutenir l’association, vu l’actualité triste de ces derniers temps….

    Merci à toi pour tes mots Marie!

    Liked by 1 person

    • L’autobiographie ça m’aide à évacuer et j’espère que ça aidera aussi beaucoup de femmes dans leur vie, leurs relations amoureuses, leurs histoires de couple parfois chaotiques. Malheureusement oui Illyria, l’actualité prouve qu’on doit encore et toujours faire des choses pour que cette folie cesse.
      Mille merci et grosses bises

      Like

  3. Je trouve que la foison des projets est une preuve de salubrité de l’esprit 😉
    Et oui, il est possible de mener de front tout plein de choses du moment qu’on est un tant soit peu organisé.
    Curieuse de voir la nouvelle idée !

    Liked by 1 person

    • Ca prouve que ça fonctionne la-dedans PIDIAIME!
      Il va falloir attendre un peu…mais j’y travaille.
      ps – des retours sur ton roman?

      Like

    • Merci beaucoup. Je ressens en effet le besoin d’écrire dès que l’idée est là. Sinon ça part et ensuite impossible de remettre la main dessus, l’inspiration s’envole.

      Liked by 1 person

  4. C’est toujours un réel plaisir de lire ce que tu as su accomplir, de sentir l’énergie qui t’anime. J’ai hâte de découvrir ce nouveau projet. En attendant, il est temps que j’aille faire un petit tour sur le site theBookedition et que je commande ton deuxième recueil 🙂

    Liked by 1 person

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s