Les traits de son visage

L’instant d’avant, les yeux rieurs, songeurs. Douceur et sérénité. Le chant des sirènes nous invite à la danse. Un visage aussi paisible qu’une mer d’huile. Le charme opère. Ses traits sont lisses et quelques fossettes s’infiltrent entre ses lèvres et ses paupières. On imagine sous nos mains sa peau satinée, onctueuse, crémeuse. On aurait presque envie d’y déposer un baiser sucré.

Un instant. Celui de la question, de l’interrogation. Ses traits se crispent. Son corps tout entier est sous tension. L’affaire devient sérieuse. Il se concentre, fixe un point. Droit devant. Pas de pitié pour les sentiments.

L’instant d’après, ses grands yeux noirs fixent l’abime. Anéantissement et déraison. La musique prend des allures de tragédie. Un visage d’acier, le masque tombe. Le séducteur s’effondre. Ses traits sont tirés par la haine. On imagine sous nos mains une peau écailleuse de serpent, striée de nerfs à cran, tendue des origines du cou jusqu’au sommet des tempes. Son corps tout entier est pris de palpitations incontrôlables.

Un instant. La réponse fuse et l’atteint en plein cœur. Ce n’est pas celle qu’il attendait. Il n’a pas le temps de préparer une contre-attaque, il se jette dans l’arène, prêt à foudroyer sa proie. Il se débat avec ses chaînes, glacé d’effroi.

477ccce9c77e32cfa5690d511a5761e4_resized

La phase d’avant. Une mascarade. Séduire tout en nuance. Se faufiler sans faire de vague. Revêtir le visage de l’ange pour mieux abattre ses cartes et empocher la victoire.

Un instant. Tout éclate. La proie idéale a vu au travers de l’habile jeu de jambes de l’ange macabre. Elle ne se laisse plus prendre par le miel insipide qui coule de la bouche du prédateur.

La phase d’après. De l’autre côté du miroir, la vérité se pare de la couleur des faux-semblants.

***

D’où vient ce vertige, cette mauvaise intuition, qui s’est insinuée dès le début dans notre relation ?

Je me posais récemment la question en reprenant le fil de mon récit. Elle vient de là, de ces quelques secondes pendant lesquelles l’irrésistible baratineur se transforme en démon exterminateur. Son visage se délabre. Les rides détrônent les fossettes joyeuses. Le poison dégouline à l’intérieur de son corps, presque mort. Il sent la haine et le mépris. Il me fait pitié autant qu’il me dégoutte.

Avant, je tombais dans le panneau, je m’écorchais vive.

Aujourd’hui, je reste stoïque, avec ma farandole inébranlable de « non ».

Crédit Image – Bordjack Tumblr

Advertisements

15 thoughts on “Les traits de son visage

  1. Fatalement à un moment donné le masque tombe et permet de voir l’autre tel qu’il est ! La seule solution est de dire : “jamais, plus jamais ” ! Tu as eu ce courage : bravo Marie 🙂 Belle soirée Bisous

    Like

    • Je crois que je viens d’en prendre pleinement conscience et de comprendre pourquoi j’ai replongé tant et tant de fois.
      Maintenant je n’ai plus peur ni de dire ‘non’, ni de dire ‘stop’, ni de lui raccrocher au nez.
      Belle journée à toi Paulette et Mille merci.

      Liked by 1 person

  2. Tu as réappris à dire « Je», et à être un sujet avec tes propres désirs brisant ainsi la relation d’emprise. Bravo Marie. Ce n’est pas évident à dire, mais les névroses se complètent et s’attirent et si tu n’avais pas vécue tout ça tu ne serais pas celle que tu es aujourd’hui !

    Like

    • C’est tout à fait ça Sabine. Je peux le dire à nouveau aujourd’hui – Je suis, J’existe, Je suis importante.
      Je suis bien d’accord avec toi, je me suis perdue dans cette relation, il fallait en passer par là pour renaitre.

      Like

    • Ces personnes là savent si bien s’y prendre. Mais quand on comprend la manière dont ils agissent, on comprend notre malaise et on peut adapter notre réponse, et ne plus se laisser avoir.
      Je t’embrasse Christine et Merci!

      Like

  3. Tu as la force de dire non et c’est tellement immense d’avoir ce pouvoir sur mot si compliqué…
    Je pense à toi ma Marie, un grand câlin pour ptit escargot. Gs gs bisous

    Like

    • C’est ma meilleure arme Delphine! Et je ne te dis pas sa tête…Ca vaut le coup de voir ça. On dirait qu’il va exploser. Alors les menaces pleuvent et je lui raccroche au nez!
      Nous aussi en pense fort à toi (entre voitures de course et dinosaure!)

      Like

  4. Je n’ai jamais vécu une telle situation. Par contre, je m’amuse beaucoup des entreprises de séduction. C’est ma connaissance des moeurs animales (chats et hérissons) qui m’a protégée des beaux parleurs. Si si ! 😉 Parce qu’il faut savoir que les mâles de ces espèces sont capables de franchir les routes qu’ils n’emprunteraient pas hors saison des amours, tout en sachant qu’ils y risquent leur vie. Croyez-le ou pas, quand j’ai affaire à une beau parleur, je vois un hérisson sous hormones 😉 C’est moins subtil que ton beau texte, qui “épluche” si bien le jeu de séduction, mais c’est efficace. Mille bisous à vous deux.

    Like

    • C’est drôle ce que tu nous confies là Sophia. Je n’y avais jamais pensé!
      Je vais me documenter sur le sujet.
      Merci et grosses bises de nous deux de Paris (sous la pluie…)

      Like

  5. Très joli Marie, ça résume plus ou moins une histoire que je viens d’écrire : avant, tomber dans le panneau et aujourd’hui : dire NON ! Marie, on se ressemble !

    Like

      • Oh que OUI !! Que ça fait du bien quand t’as réussi à prendre le dessus sur les gens qui te diriges tout l’temps ! J’en connais un rayon ! Et quand enfin tu réussi à les aligner, là ils sont complètement désemparés et après on est fâché mais c’est mieux comme ça pour le bien de chacun. Maintenant j’ai toujours mon arc et une flèche dans mon sac à main !

        Liked by 1 person

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s