Je suis moins présente…

Parce que j’écris. J’écris beaucoup. Je fignole un recueil de nouvelles. Je prépare un recueil de poèmes. J’écris tous les jours. Quelques lignes. J’écris pour moi, pour vous, pour plus tard. J’écris pour lui, je laisse des traces de nous pour l’avenir, de toutes ces étapes qui le construisent, qui me construisent, qui nous font grandir et avancer, main dans la main, les yeux vissés sur le présent, sur chaque moment qu’il nous est donné de vivre ensemble. J’écris mon amour sur le livre des jours. Je crée. Des histoires, des personnages, des situations, des transfigurations, des quêtes.

Parce que j’ai pris la sage décision de me connecter moins mais mieux. Fini la quête de reconnaissance, fini l’envie de plaire. Le temps d’écrire pour le simple plaisir de partager est revenu. Il vit. Il respire plus librement ce plaisir de l’instant.

Parce que je ne regarde plus le monde de la même manière. Je ne me demande plus comment ou quand je vais partager ci ou ça. Je vis les choses. Je suis avec les gens à 100%, avec moi-même à 200 !

49494a821f94067be10011f452748ab6_resized

Parce que la vie passe et que derrière mon écran je perds parfois sa trace.

Advertisements

33 thoughts on “Je suis moins présente…

    • Marie Kléber says:

      Merci ma belle. Oui je crois que ça permet de faire la part des choses, de reprendre contact avec ce qui vaut le coup, ce qui bouge et qui ne sera pas là demain.
      Je t’embrasse.

      Liked by 1 person

  1. Illyria says:

    Jolie conclusion et tu as bien raison! J’essaie aussi de mieux me servir d’Internet parce que je me suis rendue compte qu’il y a beaucoup de choses que je faisais pour combler du vide et au final ça n’apporte pas grand chose…

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Il y a plein de bonnes et belles choses que la toile. Mais on peut vite s’y perdre et ne pas regarder le reste. Se recentrer sur soi est essentiel Illyria. Merci et douce fin de journée!

      Like

    • Marie Kléber says:

      On en revient toujours à ce sacro-saint équilibre Cristina. Garder le meilleur d’Internet et retrouver le plaisir de vivre à l’extérieur.
      Grosses bises et à la semaine prochaine.

      Liked by 1 person

  2. sweetiejulie says:

    Je suis heureuse de te savoir dans l’écriture, de te deviner pleinement présente dans la vie réelle.
    Cette nuit, j’ai écrit aussi 🙂 Je tiens le thème du recueil, la source d’inspiration.
    Des bisous !

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Tu m’en vois ravie Julie. Ecrire écrire et ne pas s’arrêter! Il faut faire vivre sa passion pour pouvoir en vivre un jour.
      Je t’embrasse et te souhaite de réaliser tes rêves.

      Liked by 1 person

  3. Pidiaime Piwo says:

    Ta vie et ton écriture sont bien plus importantes et précieuses que ta présence sur le blog, et puis je salue cette initiative de se connecter moins souvent mais mieux. Je suis aussi dans une période de fatigue des réseaux sociaux, je pense que je vais prendre de la distance aussi. Bonne écriture !

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Je crois que j’ai surtout besoin de répondre sincèrement à la question “pourquoi je blogue” et retrouver mon équilibre entre cet endroit dans lequel je me sens bien et l’écriture. J’écris davantage ailleurs, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps, et ça me donne des ailes.
      Pour les réseaux sociaux, le fait de ne plus y avoir accès me fait un bien fou. Je revis Pidiaime. Grosses bises

      Liked by 1 person

  4. Miss Tamara says:

    Je ne peux que te soutenir dans ce choix de vie ! Et tu vois, Marie, je ressens, moi aussi, de plus en plus, le besoin de prendre du recul avec le net pour me concentrer sur l’écriture. J’ai un souhait… Peut être pourra t il devenir réalité un jour, avec beaucoup de travail… Merci pour ces nouvelles de toi ! Je t’embrasse très fort.

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Je souhaite de tout mon coeur que ton rêve devienne réalité Karine. Pour cela il faut travailler, écrire, oser. Donnes toi à fond, le résultat ne peut être que positif.
      ps – J’avoue que parfois tes mots me manquent, mais je comprends ton besoin de t’éloigner de l’écran.
      Je t’embrasse très fort.

      Liked by 1 person

  5. http://missfujii.over-blog.com/ says:

    J’entends bien ce que tu veux dire, car il vient un moment dans notre vie ou il devient indispensable de s’appliquer à une rencontre avec soi-même plus essentielle, la rencontre amenant à la reconnaissance, ” communion avec son âme “. Cela n’a rien d’égocentrique en soi, d’ailleurs, car alors il s’agira d’intégrer ” nous sommes issu de ” sur la part ” vrai-self “, autrement dit l’essence divine dont nous sommes tous issu… Je crois (j’espère que je ne dis pas trop de bêtise…) que l’unicité véritable de l’individu passe effectivement par un ” renoncement ” (lâcher une place sociale – à ne pas entendre nécessairement sur un plan hiérarchisé -), pour laisser place à la part authentique, autrement dit, ce que chaque être humain ” doit transmettre “, à entendre en terme de ” sens de chaque incarnation “…

    Like

  6. Aileza says:

    Coucou Marie 🙂
    Etant en pleine déconnexion moi-même, je ne viens déposer mon message qu’aujourd’hui. Je te comprends tout à fait, j’ai fait le tour également de tout ce que nous apporte ou nous prend la blogosphère… Je continuerai à te lire avec plaisir.
    Je te souhaite une belle reconnexion avec toi-même 😉 je t’embrasse ❤

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Je crois qu’il faut savoir mettre les freins ma belle Aileza. Je continue à vous lire avec bonheur mais le blog n’est plus toute ma vie…
      Je t’embrasse et plein de belles choses pour toi aussi.

      Liked by 1 person

  7. Marie says:

    Comme je te comprends, Marie. Je ressens ce même besoin de prendre mes distances et j’ai l’impression qu’on est plusieurs dans ce cas, en ce moment…
    J’ai hâte de voir ce qu’il ressortira de ta “retraite” 😉

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Je le crois en effet Marie. Comme dans toute relation, il y a la passion du début et puis un calme qui s’installe, parfois on fait une overdose pour enfin trouver son équilibre et le chérir. Mille merci à toi.

      Like

  8. Orlane Astrid says:

    Prendre du temps pour soi est souvent nécessaire alors nous ne t’en voulons pas du tout. Reviens lorsque tu en as envie, pas par contrainte, mais par envie. Nous te suivrons, je te suivrais, dans toutes tes entreprises et te soutiendrais, sois en certaine. Je t’embrasse.

    Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Merci beaucoup Orlane. It means a lot to me (je trouve qu’en anglais ce que je veux dire passe mieux).
      Je crois que cela fait pas mal de temps que je me suis perdue. J’ai envie de retrouver la passion de bloguer des premiers temps. Je ne suis pas loin. Je prends juste le temps comme il vient, sans pression. De l’envie et du plaisir, oui, je te rejoins. Grosses bises.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s