Sur la place

2014-04-03 19.54.33

La sirène sonne. La caserne s’organise vite. Chacun a rejoint son poste en quelques secondes chronomètre en main. Rapide et efficace. Autour le monde semble tourner normalement. Pourtant à quelques kilomètres, c’est la folie. Les flammes attaquent, elles détruisent. Tout s’enflamme en quelques secondes à peine. La fumée s’étale, s’élève dans le ciel. Les corps se protègent, se jettent hors du brasier. Une mort plus aérienne.

Sur la place, l’arbre se tient, frêle, branches nues dans la fraîcheur de ce matin d’hiver. Il se souvient…

Advertisements

2 Comments

  1. Petitgris says:

    Si les arbres pouvaient parler, ils sont si souvent les témoins muets de drames urbains ! Tu as su recréer l’atmosphère de ces catastrophes 🙂 Bon Halloween Marie Bisous

    Liked by 1 person

    1. Marie Kléber says:

      Merci Paulette. La nature est souvent le témoin silencieux des drames du quotidien. Merci et belle semaine à toi.

      Like

Comments are closed.