Home Sweet Home

La route est longue. Les bouchons bloquent notre évolution. Puis quand les bouchons s’estompent, la pluie gagne du terrain et nous invite à la prudence. La route semble sans fin. Mais les vacances sont, elles, belles et bien terminées. Le temps d’une pause on reprend des forces et la route s’étire encore et encore. Entre deux phases de somnolence, les paysages deviennent de plus en plus familiers. On va arriver à bon port, c’est certain. Mais les kilomètres défilent moins vite que d’habitude.

Journée noire. Ils nous avaient prévenus. Mais nous voulions profiter au maximum de ce temps béni, profiter des uns et des autres. Si on nous avait offert une baguette magique, nous aurions même tenté de suspendre le temps.

Les bouchons se sont dissipés. La pluie a laissé place à un arc-en-ciel et un coucher de soleil époustouflant. Le ciel se pare de couleurs scintillantes- un océan d’or sur l’horizon.

2015-08-26_11 49 50_resized

Soudain, au loin, se détache la silhouette de la Dame de Fer, illuminée. La route prend fin, enfin. Dans quelques minutes, les rues de Paris nous accueilleront. La nuit nous procurera la sensation d’entrer dans un univers hors du temps. Dans quelques heures, je pousserai la porte de mon « chez moi », je retrouverai les odeurs, les formes, le calme d’un appartement donnant sur une cour paisible. Je retrouverai mes étagères bien rangées, ma décoration épurée, mes livres, les cartes postales reçues des quatre coins du monde, épinglées à l’entrée, mes photos pleines de souvenirs chers à mon cœur, mes tasses pour tous les moments de la journée, celles dédiées au thé et celles qui préfèrent m’offrir un bon chocolat chaud le soir ou au beau milieu de l’après-midi dès que l’automne arrive et que le soir tombe plus tôt. Je retrouverai les couleurs des jeux de l’escargot et mes magazines fleuris et inspirants.Je reprendrai mon rythme tout doucement.

Mon « home sweet home », mon coin de Paradis au milieu du tumulte de la Capitale.

Ceci est ma participation, dans les temps, aux Apéros Cosmiques d’Aileza. RDV lundi pour toutes les participations. Ne ratez pas le rendez-vous, je crois qu’on va se régaler!

macaron-1_187246_1431587212

Advertisements

26 thoughts on “Home Sweet Home

  1. Aileza says:

    Quitter son petit chez soi pour mieux le retrouver, c’est ça aussi le bonheur de partir en vacances. La casanière que je suis te comprend parfaitement 😉
    Merci pour cette très jolie participation et bon retour chez toi ❤

    Liked by 2 people

    • Marie Kléber says:

      Tu as tout compris ma belle. Arrive un moment où on ne supporte plus de rester chez soi et un moment où on donnerait n’importe quoi pour ne jamais partir. Merci ma belle Aileza! Et à lundi!

      Liked by 1 person

    • Marie Kléber says:

      Humain peut-être. Ou bien on n’est juste jamais content de ce qu’on a et on en comprend la valeur quand on ne l’a plus…

      Like

    • Marie Kléber says:

      Les vacances furent terriblement bonnes Karine. Et me voilà de retour. Ca passe vite mais ça fait du bien. Grosses bises

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s