Soyez honnêtes!

J’ai besoin de savoir. Certains comportements me mettent hors de moi. D’autres m’agacent, m’interpellent. Certains mots me blessent. Quand d’autres me donnent envie de partir loin, loin de tout ce que je ne comprends pas.

On dit que le changement passe par soi, qu’il ne sert à rien de rejeter la faute sur l’autre, que nous sommes tous un peu responsables de nos choix de vie et non des victimes complètement larguées.

Voilà vous qui me lisez, qui me connaissez bien maintenant, car il n’y a qu’ici que je me livre totalement, sans arrière-pensée, sans penser à mes mots, est-ce que je me plains trop ? Est-ce que je ressasse trop mon passé ? Est-ce que je me place en victime ? J’aimerai savoir si quand vous allez mal, je reviens sans cesse vous parler de mon histoire comme pour vous dire que vous n’êtes pas seul face à ça ? Ou est-ce que je vous écoute, sans tout rapporter à moi ?

Au-delà du fait que c’est mon blog et que j’y écris bien ce que je veux, est-ce qu’un jour vous vous êtes dit « elle va trop loin » ? Est-ce que vous vous êtes dit « elle abuse » ?

Je me remets en question.

Quand j’ai un coup de blues par exemple, j’ai souvent besoin de quelqu’un qui m’écoute et pas de quelqu’un qui me dise « mais moi aussi je souffre ». Est-ce que je suis comme ça, est-ce que je ramène tout à moi ?

Quand on me reproche de ne pas avoir écouté les conseils des uns et des autres, quand j’ai rencontré Roger, j’ai souvent tendance à me justifier. Ne faudrait-il pas mieux laisser couler, au lieu de prendre le risque de reparler de cette histoire ?

Est-ce que j’en demande trop ?

Est-ce que je me place en victime ?

Est-ce que je suis égoïste, quand je refuse de la fermer quand certaines choses m’horripilent ?

Est-ce que je suis une mauvaise mère parce que parfois je crie, je suis à cran, ou parce que je rigole comme une folle avec lui ?

60f4bca0d96641e2aa30e5742af20c07_resized

Puisque les autres ne changeront pas dans le fond – ils le feront en surface, pour un temps seulement – c’est à moi de changer. Mais je ne vois pas comment faire. Je ne vois pas par où commencer. Je me surprends encore parfois à me dire que je délire, que je déraisonne, que c’est moi qui crée tous ces malaises autour de moi. Je m’en veux et puis je me déteste de m’en vouloir. Vous voyez je parle encore de moi…

Soyez honnêtes, dites-moi ce que vous pensez de tout ça. Ne me ménagez pas. Là maintenant j’ai besoin de vos avis, de vos conseils. Je me sens un peu perdue face à moi-même !

Advertisements

22 thoughts on “Soyez honnêtes!

  1. Petitgris says:

    Quand quelqu’un a souffert, c’est normal qu’il crève l’abcès pour pouvoir ensuite aller vers d’autres choses. La piqûre de rappel est normale, on n’oublie jamais vraiment surtout que tu t’en sers comme une mise en garde envers les autres, pour les aider ! Tu jettes un regard bienveillant sur le monde, loin de te fixer le nombril. Tes écrits sont vrais et j’aime venir chez toi ! Bon mardi Bisous Marie

    Like

  2. pazzapa says:

    ça ne fait pas longtemps que je suis ton blog mais non, je ne pense pas que tu te poses en victime du peu que j’ai lu. Après, parfois, il est normal, quand on essaie d’aider quelqu’un de lui raconter notre propre histoire justement pour lui donner une idée sur la manière dont nous, on a géré le truc….et il n’y a rien de mal à ça à mon avis…

    Like

  3. Valkia says:

    Tu es loin d’être nombriliste.
    Tu te préoccupe des autres et si tu parles de ton passé, c’est soit pour aider une personne en lui donnant un espoir, un début de réponse, soit pour extérioriser un mal être, des sentiments qui sont trop lourd à porter.
    Comme tu dis, c’est ton blog tu parles donc de ce que tu veux. Personnellement je ne trouve pas que tu en fasses trop, que tu abuse. C’est toujours un plaisir de te lire, quel que soit le sujet.
    Et pour le fait d’être une “mauvaise mère”, on est toutes pareilles quand ça va pas. Il n’y a aucune mère parfaite et bien heureusement! Moi aussi je cris, je punis quand je suis à cran. Mais je sais aussi faire des trucs débiles avec ma puce, juste pour le délire, pour l’entendre rire.
    Et je préfère quelqu’un qui l’ouvre pour dire ce qu’il pense plutôt qu’une personne hypocrite qui ne dirait pas ce qu’il pense. 😉
    Tout ça est bien confus mais saches qu’être toi, avec tes défauts et tes qualités, est ce qu’il y a de mieux. Et ceux qui ne sont pas contents et bien tant pis.

    Liked by 1 person

  4. Melgane says:

    Je ne me suis jamais dit “elle abuse”. Je pense que s’il y a des articles où tu ressasses ton passé c’est parce que tu as besoin d’en parler, et, pour moi, tu n’es pas encore “allée trop loin”.

    Liked by 1 person

  5. Romy says:

    Chère Marie, cela fait un petit moment qu’on se suit, qu’on se lit, et sache que jamais je n’ai pensé que tu abusais. Je pense qu’on est beaucoup à se retrouver dans tes écrits, et tu couches si bien tes émotions en plus ! Blog pour toi-même, fais ce que tu veux, si nous te lisons c’est aussi pour toi, parce que tu es toi même !

    Romy

    Liked by 1 person

  6. Marie says:

    Je vais être honnête, Marie… Je ne sais pas par quelle magie, mais quoi que tu écrives, tes mots me mettent du baume au cœur ! Je les attends, je les guette… Ils me manquent quand ils tardent à venir… Et le fait que tu reviennes sur ton passé et que tu nous fasses part de tes prises de conscience, de tes avancées sur le chemin de ta reconstruction, ça fait partie aussi de ce qui nous fait du bien ! C’est inspirant et rassurant à la fois.
    Une victime, Marie Kléber ?! Clairement pas !!! Une source d’inspiration, oui !
    Bises lointaines 😉

    Liked by 1 person

  7. Une femme says:

    Je ne pense pas non plus que tu réagis en tant que victime.
    Le passé est souvent trés présent et en parler permet de comprendre si ce n’est d’évacuer.
    Et je partage la même idée que toi, lorsque j’exprime mon malaise, je déprécie ceux qui renchérissent avec le leur, parfois presque comme si c’était un concours.
    On partage, certes mais certains instants sont dédiés à l’écoute et d’autre au conseil.
    Et je pense que c’est ce que tu fais, avec une douce honnêteté : Parfois tu as besoin d’être entendu, parfois tu as besoin d’écouter, parfois tu as besoin d’écrire, parfois tu as besoin de silence.

    Like

  8. MAG says:

    Je te comprends.
    tu te plains ? non, tu poses des constats.
    tu peux crier ? tu es humaine et nul ne peut se réclamer du statut de mère parfaite.
    alors, que ressort il de tout ça ?
    tu cherches, comme nous tous, de l’empathie chez autrui, à savoir la capacité de ressentir ton vécu à travers toi et non à travers “moi à sa place”.

    Liked by 1 person

  9. fedora says:

    Je ne t’ai jamais considérée comme une victime ni comme quelqu’un qui se plaint ! Bien au contraire : je te trouve très forte, courageuse et profondément humaine ! Gros bisous Marie

    Liked by 1 person

  10. Anna says:

    Je pense que nous avons tous une part un peu ” égocentrique” en nous, quelque part c’est humain, mais de là a penser que tu te poses en victime, je ne pense pas ! Et quand bien même, se victimiser de temps à autre cela nous est tous arrivé. Le principal et d’avancer et les remises en question servent à ça, avancer. Il n’y a pas honte à se plaindre, ouvre la fenêtre et cries, cries ton ras-le-bol ! Et puis? cela fait tellement bien une fois que des mots ont été placés sur des maux !

    Anna.

    Like

  11. Miss Tamara says:

    Ma blogueuse préférée, une victime ? une nombriliste ? Jamais de la vie ! Et je ne dis pas ça pour te rassurer, mais parce que je suis entièrement convaincue que ces traits de caractère te sont complètement inconnus. Tu as un grand cœur, tu es avide d’amour et de bonheur, non seulement pour toi, mais pour tous, et ça c’est vraiment touchant ! Merci d’être toi, ne change pas ! Toute mon amitié.

    Like

  12. ptitedelph says:

    tu n’es rien et ne fais rien de tout çà ma Marie !! tu parles de ce que tu ressens, de ce que tu as vécu, de tes questionnements, de l’optimisme qu’il en ressort, de l’espoir, du positivisme ! je ne t’ai jamais entendu te plaindre (d’ailleurs çà veut dire quoi exactement “se plaindre” de quelque chose… comme beaucoup de ces mots que tu utilises, beaucoup de personnes les utilisent sans savoir que ce sont des paroles qui peuvent toucher tellement elles résonnent fort et ne correspondent pas soit à la personne, soit à la situation, soit aux deux… ne te mets pas çà en tête ma belle, sinon tu vas te renfermer et ne plus rien dire à force ! Ne laisse personne te clouer le bec et tu sais, les gens arrivent aussi à profiter quand ils savent que la personne se remet souvent en question alors qu’il n’y pas lieu d’être, parce que tout ne nous appartient pas. Ce n’est pas à toi de te remettre en question à mes yeux, mais que les personnes qui évoquent çà, le fassent un peu et aies surtout mis tes chaussures et fais ton parcours, avant d’oser ouvrir le bec….. Je ne sais pas si ce sont des choses qu’on a évoquées en face de toi ou des questionnements justement de ta part, mais dans les 2 cas, c’est du gâchis de laisser penser çà….. gs bisous à toi et ptit escargot. Et n’oublie pas la belle personne que tu es, purée…. ❤

    Like

  13. Une maman, un blog says:

    C’est ton blog, donc tu es la pour parler de toi, alors si ça dérange qu’on ne lise pas. Non ?
    Mais je n’ai pas l’impression que tu es nombriliste, et non, tu ne ramène pas tout à toi.
    Je pense que si tu dérange (pas moi bien sur, j’adore ta franchise) c’est justement parce que tu dis les choses comme tu les pense, et tu as bien raison. Si tu n’es pas bien, tu le dis, si tu es bien, tu le dis aussi, pour moi ce n’est pas ça se plaindre.
    Comme tu me l’as dis toi-même, pas plus tard qu’hier, si tu te remet en question c’est que tu as envie de mieux faire, c’est à toi et à toi seul de savoir ce que tu as envie de changer, ou pas.
    Si on te dis que tu es nombriliste, et que effectivement c’est ton caractère, si c’est ta façon d’être, ne le change pas, sauf si ça ne te plait pas à toi. Attention, je ne dis pas que tu l’es, loin de la, c’était juste un exemple 😉

    Like

  14. Nature ... says:

    Je ne sais pas si je te serais d’un grand secours Marie … ce que je peux te dire depuis que je te lis … j’ai l’impression de trouver chez toi mon double, avec tes questionnements, tes remises en questions, tes doutes, tes moments où tu arrives à prendre sur toi (que j’admire car mieux que moi) …. et tu ne te poses pas en victime, ça fait partie de toi … parfois ça passe … parfois il y a besoin de parler pour évacuer voilà tout … c’est ton blog comme tu dis, alors tu as droit d’y déposer tes états d’âme, quel qu’ils soient … perso, ça me fait du bien de te lire … je me sens moins “seule” … alors merci …
    Douce soirée à toi

    Christine
    http://leblogdenature76.canalblog.com/

    Like

  15. pidipiwo says:

    Du peu que j’ai lu, tes articles sont plutôt “nature” et pas des complaintes éternelles… Si c’était le cas je ne te lirais pas d’ailleurs car j’ai horreur des gens qui ne font que se plaindre 😉
    D’expérience, les gens qui nous reprochent d’être égoïstes le sont bien plus que nous.
    Ne te connaissant pas plus que ça, le seul conseil que je peux te donner, c’est de changer par rapport à tes envies, et non pas comme les autres voudraient que tu sois. N’aie pas peur de t’affirmer, c’est cela qui fera de toi quelqu’un d’exceptionnel 🙂

    Liked by 1 person

  16. missfujii says:

    Il n’est en rien honteux d’exprimer ses émotions, que ce soit la peur, la colère ou la tristesse. Le simple fait d’oser en parler en diminuera l’intensité car tu auras mis des mots sur tes maux et personne n’y sera indifférent. D’ailleurs, tu partages ta joie lorsqu’elle se présente, cette joie qui fait partie aussi de tes émotions. Te confier ici est pour toi une véritable thérapie. Par contre il faut faire attention de ne pas faire de ce passé que tu as vécu ta carte d’identité ! Dès lors que tu soulèves ici la question, c’est que quelque chose te gènes et que tu veux en finir avec tes tyrannies émotionnelles, c’est le signe que tu n’es pas ou plus maso…et que tu désires t ‘en débarrasser pour ne plus avoir d’angoisses.
    Quant aux personnes qui te reprochent de ne pas les avoir écouté, ignores les, c’était ton chemin de vie il ne peuvent pas comprendre ils ne sont pas à ta place ! Il est vrai que comme le dit si bien Young, “tout ce qui ne vient pas à la conscience, nous reviens sous forme de destin” ! Continue Marie à cheminer, fait de ton mieux, la paix intérieure, cette paix tant recherchée trouvera sa finalité, lorsque tu seras en parfaite harmonie avec toi même. Aimez-toi avant tout, lâches prise et les choses se feront en temps et en heure.

    Liked by 1 person

  17. Illyria says:

    Je ne pense rien de tout ça en te lisant, c’est normal que tu écrives sur ce que tu as vécu, tu as souffert tu as besoin de t’exprimer pour te libérer! Je te trouve juste dans ce que tu racontes, tu reconnais aussi ta part de responsabilité, donc non tu ne te poses pas en victime!
    et tu as bien raison de dire ce que tu penses, c’est important!
    Et c’est normal que tu as envie que l’on t’écoute quand tu souffres, c’est toi qui es concernée, et ce n’est pas en écoutant les autres parler d’eux que cela ira mieux.
    Je te félicite pour ces questions et d’accepter de te remettre en question! Bonne journée Marie, bises! 🙂

    Like

  18. Chriss FV says:

    Bonjour Marie,

    La seule question que tu dois – à mon sens très perso- te poser est :”Est-ce que j’aime écrire, suis-je libre d’écrire ce que je veux ?”. La réponse est, bien sûr : “OUI”.
    Alors, continues à nous abreuver de tes mots -et parfois maux ! 😉

    Liked by 1 person

  19. escapadesamoureuses says:

    Ton blog c’est ton espace, c’est aussi comme une amie à qui tu racontes tout et il est bien normal que tu lui racontes tes peines et tes joies. Si parfois les peines sont plus fortes que les joies, écrire fait du bien, poser les choses grâce aux mots libère et cela il ne faut surtout pas te l’interdire.
    Après ce qu’en pensent tes lecteurs, je crois que tu peux le ressentir d’une certaine façon : parfois des commentaires peuvent faire mal, mais faut-il pour cela te cibler sur ces remarques?
    Je ne te lis pas tous les jours, tout simplement parce que tu as une telle capacité pour écrire que je n’arrive pas forcément à avoir le temps de te lire:), mais quand je viens te lire, je n’ai jamais jugé que tu pouvais être nombriliste, non, tu partages ton expérience au service des autres tout simplement.
    Je connais des blogueuses nombrilistes ou que je considère comme telle, et je ne les suis plus car cela m’a saoulée:). Ce n’est pas le cas pour toi, car en plus tu as un talent d’écriture (que je t’envie, je l’avoue 🙂 )
    Alors, non ne te prive pas, continue à nous emmener loin avec tes mots, tes pensées.

    Liked by 1 person

  20. Aileza says:

    Les autres… ce qu’ils pensent, comment ils nous perçoivent, un tellement vaste sujet.
    Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, tu t’exposes toujours à la critique, c’est la vie qui est ainsi faite. Alors continue comme tu le sens et trace ton chemin.
    Je te lis depuis quelques mois et je ne me suis jamais dit que tu allais trop loin ou que tu te racontais trop. Tu écris ce que tu as envie d’écrire et nous nous lisons ce que nous avons envie de lire… toi.
    Bises ❤

    Liked by 1 person

  21. Agoaye says:

    Bon, il n’est pas tout jeune ce billet (j’ai du retard de lecture) mais je vais quand même te répondre même si tes interrogations ne sont plus d’actualité (ce que j’espère finalement).

    Ton blog est ta vitrine. Des bouts de toi, des pensées et des ressentis. Et c’est justement ce qui le rend intéressant, attachant. Sinon j’irai lire des recettes de cuisine ou des tuto de maquillage…
    Si tu commences à te poser la question du “qu’est-ce qu’on va penser ? quelle est l’image que je donne de moi ?”, alors c’est foutu, ton âme est vendue aux convenances qui nous empoisonnent la vie.

    Et en plus, en aucun cas nous n’avons la permission de te juger !!

    Liked by 1 person

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s