Je ne fermerais plus ma gueule…

Je continuerais de parler, de dire que je ne suis pas d’accord

Je continuerais de parler, même si ce que je vous dis ne vous plait pas

Je refuse que l’on me force, que l’on me contraigne

Je refuse que l’on me dicte ce que je dois faire

Je refuse que l’on me change, sous prétexte que mon image ne colle pas à celle que d’autres ont de moi

Je ne suis pas un sous-produit de la société

Je suis une femme, et au même titre qu’un homme, un être humain

Aucun homme n’a le droit de me dicter comment agir, comment me comporter ou m’habiller, comment parler ou quand me taire

 ***

Un jour j’ai fermé ma gueule

Pour avoir la paix

J’ai quitté mes jupes courtes

Pour avoir la paix

J’ai abandonné mes idées

Pour avoir la paix

J’ai laissé de côté mes idéaux

Pour avoir la paix

J’ai dit « ce n’est pas grave »

J’ai fermé ma gueule

Et c’est devenu grave

 ***

Je ne juge pas les femmes qui préfèrent le repli, le retrait

Pour avoir la paix

 ***

Il n’y a pourtant pas de paix quand une partie de la population abdique

Quand une partie de la population renie ses droits

Quand une partie de la population abandonne le combat

Marche sur des oeufs pour ne pas offenser

Se tait pour ne pas se faire tabasser

***

Ne rien lâcher

Jamais

 ***

Et si la paix n’est possible qu’en prenant les armes

Je les prendrais

Je n’accepte ni le mépris, ni le manque de respect

Je suis née femme et j’en suis fière

Aucun homme ne me dira plus ce qu’il faut faire

Comment je dois mener ma vie

A quoi j’ai le droit ou pas quand je suis chez moi

39f9cce996b8f2033f8f0a98c34846d4_resized

Croiser le fer

S’il le faut

 ***

Ne pas se laisser faire

Et si c’est la guerre

La faire avec loyauté

Sans réduire le champ de bataille à un véritable charnier

On n’a pas besoin de s’entre-tuer

Pour que chaque être humain

Vive libre

Et soit respecté dans son humanité

Advertisements

35 thoughts on “Je ne fermerais plus ma gueule…

  1. Que ton texte me parle! Je me souviens d’avoir du changer de robe, de chaussures et de pantalons lorsque j’etais avec mon ex anglais…. et je trouvais ca “normal” sous prétexte qu’il m’aimait.
    Plus jamais ca ne m’arrivera!

    Liked by 1 person

    • Je trouvais ça normal aussi Carrie. Mais ce n’est pas ça l’amour. On n’a souvent si peu d’estime de nous mêmes que le premier qui passe et qui nous dit comment il faut être ou faire, on le croit. En prendre conscience c’est déjà beaucoup. Merci

      Liked by 1 person

  2. Comme tu as raison Marie ! Se soumettre n’a jamais amené la paix mais a toujours marque le début d’une spirale infernale où l’autre se croit tout permis ! Ton clin d’oeil à la population trop tolérante…on voit où cela mène ! Pareil à la maison et partout : tu dois être toi et être respectée des autres ! J’avais donné jusqu’à l’insupportable ! Plus jamais cela ! Bonne semaine Marie Bisous

    Liked by 1 person

    • Plus on accepte, plus on encaisse, plus on perd toute faculté de dire non, plus on recule, plus on perd son identité et plus on autorise l’autre à nous briser. Tu as dit stop, et je crois que c’est le plus grand des courages, reprendre les rênes de sa vie et ne plus laisser personne nous traiter comme des moins que rien. Merci Paulette. Entre les lignes, on se comprend toujours très bien. Grosses Bises

      Like

  3. Magnifique, et tellement dans mon état d’esprit, merci d’être toi, et de donner la force à certaines personnes de simplement oser, dire et faire les choses parce que ça nous ressemble et pas pour ressembler à quelqu’un ou quelque chose.
    Soyons simplement nous même.

    Liked by 1 person

      • Oh que oui c’est compliqué, mais tellement plus gratifiant, de faire et d’avoir les choses grâce à nous même, uniquement.

        Liked by 1 person

  4. Très bon article!
    Ca m’énerve de voir a quel point quelques fois nous sommes des morceaux de viande… A quel point un homme peut être un animal à ne pas refréner ses pulsions… primaire…
    Je ne me gènerais jamais pour m’habiller, il en est hors de questions. De toute façon même en jean-basket, c’est trop pour eux. Sauf qu’ils n’ont plus d’excuse…
    Bisous!

    Liked by 1 person

    • Malheureusement dans la tête de certains hommes, rien ne change. C’est pour ça qu’il ne faut jamais lâcher, ne jamais revenir sur ses idées. Nous en avons d’aussi bonnes que les hommes. Nous sommes autant capables de réfléchir, penser qu’eux. Nous savons aussi ce qui est bon ou non pour nous. Merci Clem et continue comme ça. C’est comme ça qu’on y gagnera tous.

      Like

  5. Super et tu as bien raison. C’est vrai que parfois, on se tait, on cède, on finit par se changer juste pour avoir la paix alors que non, on ne devrait pas avoir à faire ça pour l’avoir. C’est un droit de chaque être vivant d’être libre, de ne pas se sentir obligé de se taire ou de faire quelque chose juste pour bénéficier de ce qui lui est fondamental… Vraiment très joli texte.

    Liked by 1 person

    • C’est une synthèse juste de ma pensée Pazzapa. C’est fou comme les mentalités ont du mal à s’affranchir d’idées qui ne tiennent pas la route.

      Like

    • Je ne connais pas ce mouvement mais je vais me faire un plaisir d’aller y jeter un oeil. Merci Pidipiwo. Parfois il faut savoir dire les choses, dire non. Tant, trop de femmes vivent encore sous certains de ces diktats sans avoir un mot à dire. Nous, en France, nous avons la chance de pouvoir dire ces choses, alors n’hésitons pas une seconde.
      Merci

      Liked by 1 person

    • Merci Christine. On connait la suite, l’insupportable devient possible. Et il est souvent trop tard pour faire marche arrière. Douce journée à toi.

      Like

  6. Un magnifique texte.
    J’ai fermé ma gueule aussi, mais pour de moins graves questions… Juste pour tenter de préserver une paix, un certain calme.
    J’ai fané…

    Plus jamais !

    Like

    • On se la ferme souvent pour cette raison Agoaye. La paix. Le calme. C’est plus agréable que les cris, les conflits. Pourtant je pense qu’on peut dire les choses sans s’arracher mutuellement les cheveux, sans entrer dans des rages phénoménales.
      A force de se taire, on meurt doucement.
      Plus jamais – Bien dit!

      Liked by 1 person

  7. J ai beaucoup de mal a ouvrir la mienne mais je croiq que ma spirale infernale a malheureusement commence et qu ‘il va falloir que je le fasse, avec l appréhention de perdre les prunelles de mes yeux…

    Liked by 1 person

    • Les enfants sont une des raisons pour lesquelles on encaisse, on ne l’ouvre pas justement. On a peur de les perdre. Mais est ce qu’on leur donne le meilleur en restant, je ne sais pas. C’est compliqué.
      Ne laisse pas cette spirale te détruire miss k’ty. Affectueuses pensées et n’hésite pas si tu as besoin de parler.

      Liked by 1 person

  8. J’ai attendu bien plus de temps (trop de temps) que toi pour déclarer que plus personne ne me dirait ce que je dois faire de ma vie. Du coup, on a du mal à se rééduquer à la liberté d’etre soi :).
    Bravo pour ton texte, comme toujours il touche au coeur, il touche la cible.

    Liked by 1 person

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s