Etre ou ne pas être Charlie !

Charlie-300x225

Après les attentats qui ont vivement secoués et endeuillés la France, on dirait qu’aujourd’hui l’information essentielle est de savoir qui est ou qui n’est pas « Charlie ».

Est-ce si important ?

Certains défendent leur appartenance à Charlie, face à la liberté d’expression bafouée. D’autres défendent leur attachement au journal.       D’autres encore ne veulent en aucun cas que leur condamnation du terrorisme n’implique qu’ils soutiennent le journal et ses caricatures. Sans même évoquer ceux qui considèrent que les journalistes l’ont bien cherché (avis que je ne partage pas et qui me dégoute assez).

Derrière Charlie, il y a pour moi aussi les noms de chacune des victimes innocentes tuées en France et à travers le monde par tous ces terroristes, ces fanatiques sans âme.

Je n’ai aucun goût particulier pour les dessins de Charlie Hebdo. Certains sont drôles quand d’autres sont exagérés. Je comprends d’ailleurs qu’ils peuvent choquer. Mais c’est aussi un peu le but de la caricature. Réveiller les consciences. Le journal Charlie Hebdo n’épargne aucune religion, aucun pouvoir politique non plus. A chacun d’en faire la lecture qu’il lui convient. Et d’ailleurs si cette lecture ne lui sied pas, à chacun de ne pas lire ce journal. Nous en avons le droit.

Derrière Charlie, il y a tous les hommes et toutes les femmes, qui en tous temps, ont été jugés, forcés à l’exil, assassinés, tués, emprisonnés. Parce que leurs idées faisaient débat. Parce que leurs idées n’étaient pas acceptées. Aucun n’a jamais cessé de livrer son combat. Ils ont tous continué d’écrire, de dessiner, de chanter, quitte à choquer, à se mettre hors la loi. On ne brise jamais vraiment la liberté des hommes.

Enfin derrière Charlie, il y a la défense de toutes nos libertés, de notre laïcité. C’est la chance que nous avions en France, même si nombreux sont ceux qui ne le reconnaissent pas, de pouvoir avoir des idées sur tout et pouvoir le dire (un Saoudien lui vient d’être condamné à des coups de fouets pour avoir écrit un article de blog), de pouvoir choisir notre religion, de ne pas avoir de religion aussi.

Arrêtons de nous déchirer pour savoir qui est ou qui n’est pas Charlie. Ne laissons pas les autres nous dicter notre manière de vivre et misons tout sur les valeurs que d’autres ont défendu, armes à la main, pour que notre avenir soit plus clément que le leur.

Advertisements

34 thoughts on “Etre ou ne pas être Charlie !

  1. Merci Marie ! Comme toujours, tu as les mots que j’ai du mal à poser sur ce que je ressens. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Arrêtons d’argumenter sur le sens même de “Je suis Charlie” et battons-nous pour nos idées et notre expression.

    Like

    1. Tu as très bien résumé ma pensée Holly. Au fond on est tous plus ou moins Charlie, à notre façon. Et ce que nous allons faire de ces “nous sommes” est plus important encore que le reste.

      Liked by 1 person

  2. Tu abordes si bien avec tes mots ce que je n’osais même pas dire.
    Et puis finalement, tout le monde le dit si bien que l’on peut se demander si cela n’en fait pas perdre la valeur qu’on a voulu lui accorder.
    A part pour cette fameuse femme Syrienne qui a eu le courage de se prendre en photo avec la pancarte “Je suis Charlie” au milieu des ruines d’Alep. Là, oui, c’est vraiment un acte de courage!

    Like

    1. Je crois que ça a un peu perdu de sa valeur Linette.
      Sauf ici et là des actes courageux, des gens qui risquent leur vie pour défendre la liberté.

      Like

    1. Merci Karine. Je crois que le débat est ailleurs, qu’il faut rester soudés au lieu, encore une fois, de se chamailler pour des broutilles. Bises et douce soirée à toi.

      Like

  3. Un énorme Merci pour ces mots si justes !!! C’est tout à fait ça: la caricature a pour but de réveiller les consciences… Et “Charlie ” est devenu le symbole de toutes ces morts dues à des fous furieux qui ne supportent pas qu’on pense ou prie (ou pas, d’ailleurs) différemment d’eux…

    Like

    1. Je crois que beaucoup de personnes ne comprennent pas justement le but de ces caricatures. Elles dénoncent le terrorisme avant tout et condamnent le fanatisme, l’idolâtrie, enfin tous ces pouvoirs qui privent les êtres humains de leurs libertés. Après on apprécie ou pas l’humour, c’est une question de point de vue et chacun est libre d’avoir le sien.

      Like

  4. Cabu disait que pour faire une bonne caricature, il fallait “trois choses : un bon sujet, faire rire et donner honte” ;
    oui, tout le monde en prenait pour son grade, du beauf au richissime, de tous bords politique ou religieux ;
    je suis encore sonnée par ce qui est arrivé, par les réactions de nos gouvernants, par l’islamophobie systématique et l’antisémitisme;
    il faut visiter le site “présence musulmane”
    mais je suis aussi sonnée lorsque je vois certains clamer “je suis Charlie” pour masquer leur racisme ; combien de “je suis Charlie” votent FN ??
    Charlie doit vivre pour nous donner encore plus honte

    Like

    1. Tout à fait Mag, tout le monde en prend pour son grade, sans distinction aucune. Le journal n’épargne aucune catégorie de la population.
      Merci pour le site que tu partages. Il ne faut jamais hésiter à partager, à apprendre, à s’éduquer, à mieux comprendre pour éviter les amalgames douteux et pire encore, destructeurs.

      Like

  5. Bien dit ma belle, j’ai vu pour ce blogueur en arabie saoudite, à mon grand desespoir d’ailleurs…Bref ça me déprime rien que d’y penser, donc tu as tout à fait raison, pourquoi se déchirer pour savoir qui est charlie ou pas? C’est tout sauf le moment de se monter les uns contre les autres, à un moment ou nous devons faire face ensemble plus que jamais.

    Like

    1. Je rejoins ton commentaire ma belle. Etre soudés c’est essentiel. Et après l’horreur, j’ai l’impression que les gens se cherchent encore des poux, comme si c’était important.

      Liked by 1 person

  6. Cà me rassure quelque part de ne pas être seule à me demander ce que font les gens à argumenter des “je suis charlie”, “je ne suis pas charlie” et tout ce qui tourne autour. On s’en fout de qui est et de quoi est quoi, il y a plus grave derrière tout çà. Bisous ma belle et merci d’exprimer ce qui reste coincé chez moi… ❤

    Like

    1. Il y a plus grave c’est tout à fait Delphine. Je ne comprends pas certaines personnes qui finalement créent encore plus de conflit autour de notions pas si importantes.
      Merci ma belle.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s