Tués pour leurs idées – Jusqu’où la folie des hommes peut-elle aller?

Il aurait pu s’agir d’une journée comme les autres, avec ses hauts, ses bas, ses rires et ses angoisses. Une journée comme beaucoup d’autres où le soleil reste caché, une journée froide et grise. Il aurait pu s’agir d’une journée banale de travail, d’une journée peuplée de vannes en tous genres, un peu trop lourdes à mon goût.

Et puis au milieu de cette journée, les journaux ont sorti des Unes dramatiques. L’attaque d’un journal connu. Douze morts. Le temps s’arrête en France. Le temps se suspend à Paris. Chez « Charlie Hebdo », le temps est au deuil.

Quoi de pire que de savoir qu’une des libertés fondamentales vient d’être mise à mal par des hommes sans foi ni loi.

C’est l’horreur qui l’emporte. Pourquoi a-t-on tué ces hommes et ces femmes ? Pour des idées qui ne plaisaient pas à d’autres. Voilà à quoi nous sommes réduits, à ne plus avoir d’idées, à ne plus les laisser s’exprimer, à ne plus les exposer au grand jour, sous peine d’être tués en plein jour.

b387d49356c30f150358378290ba0188_resized

Avec un plan Vigipirate renforcé, Paris se prépare à faire face, meurtrie et pour toujours certaine que la France peut venir à bout du terrorisme qui gangrène la société.

Au milieu de tout ça, il faut garder l’espoir vivant dans notre cœur. Il faut que tous, main dans la main, nous continuions à nous battre pour que ces horreurs cessent, que nos démocraties résistent au pire.

Et nos prières s’envolent vers les familles des victimes innocentes d’une barbarie sans nom.

Advertisements

27 Comments

  1. Holly Goli says:

    Merci Marie pour ce texte. Je suis là à surveiller un examen quand j’ai appris la nouvelle. Je ne comprendrai jamais la bêtise des hommes et ce non-respect de la liberté d’expression … Qu’ils reposent en paix …

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Je crois que je ne comprendrai jamais non plus. Essayons de garder espoir et de poursuivre le combat qui était le leur.

      Like

  2. dhelicat says:

    je suis choquee au nom de quel Dieu peut on agir ainsi! frapper le symbole de la liberte d’expression le journal Charlie est en deuil… nous sommes tous en deuil car aujourd’hui nous sommes “tous Charlie”comme nous etions “tous americains en 2011”! l’unite contre la barbarie humaine… que la drmocratie et la liberte d’expression resiste envers et contre cette guerre odieuse et lache quest le terrorisme.

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Oui Catherine. Le terrorisme, l’obscurantisme, la folie n’ont pas de frontières. Et le soutien non plus. Nous devons agir ensemble pour contrer ces fous qui se croient détenteurs d’un pouvoir absolu mais qui, plus grave, pensent que jouer avec la vie des hommes est tout à fait normal, que la liberté ne vaut rien face à leurs idéaux monstrueux.

      Like

  3. ptibaton says:

    Ton titre est tellement juste “tués pour leurs idées” , a cause de l’intolérance de quelques uns, je continue de croire qu’un jour ça n’existera plus, et ce jour la j’espère être encore en vie pour le voir…Je pense aux familles des victimes, aux victimes elles mêmes, et à nous tous qui pouvons comme tu le dit si bien faire aussi esperons le changez les choses chacun a notre niveau.

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Comme je te comprends. J’espère moi aussi pouvoir voir ce jour.
      En attendant il faut continuer le combat pour la vie et la liberté. Douces pensées ma belle

      Liked by 1 person

  4. Charly says:

    Le crayon restera l’arme la plus puissante.
    #jesuischarlie

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Toujours Charly. merci

      Like

  5. Catwoman says:

    Comme j’aimerais que nous soyons assez forts et intelligents pour ressortis grandis de cette épreuve. Tu ne peux imaginer à quel point je le souhaite !!!

    Malheureusement, aujourd’hui, je n’arrive pas à y croire et aujourd’hui, je suis en souci pour l’avenir. Demain, peut être, mais pas aujourd’hui …

    Liked by 1 person

    1. Marie Kléber says:

      Je le souhaite moi aussi très fort. Mais aujourd’hui, le temps est au deuil, accuser le coup, laisser les larmes couler. Il le faut.

      Like

  6. lamisstamara says:

    Les mots me manquent devant cette haine implacable, ces atrocités, cette sauvagerie sans nom…

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Je ressens ça aussi Karine.

      Liked by 1 person

  7. Bernieshoot says:

    la barbarie, l’horreur
    RIP
    #jesuischarlie

    Liked by 1 person

    1. Marie Kléber says:

      Je crois qu’il est même difficile de trouver les mots Bernard. Mais mobilisons nous

      Like

  8. La Carne says:

    #jesuischarlie

    Like

    1. Marie Kléber says:

      le dire encore et encore pour mettre fin à cette violence sans nom

      Like

  9. Petitgris says:

    #jesuischarlie L’horreur d’un carnage qui atteint notre liberté d’expression ! Je suis anéantie…

    Like

    1. Marie Kléber says:

      On a tué des hommes parce qu’ils avaient des idées et qu’ils les partageaient. Oui, c’est insensé, révoltant Paulette. Comment même l’imaginer…

      Like

  10. fedora says:

    C’est dingue…

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Atroce, fou, insensé…

      Like

  11. Terriblement choquée… Je te souhaite tout de même un peu de chaleur malgré cette très triste soirée…

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Il faut garder espoir Sophie, aujourd’hui, toujours. Prends soin de toi

      Like

  12. MAG says:

    la tolérance et l’humour sont en deuil ; les accrocs à la pensée de Voltaire ont été de plus en plus énormes, jusqu’à ce jour inqualifiable

    un acte terroriste détruit des innocents qui ne sont pas au bon endroit au bon moment.
    ce mercredi, il y a eu choix réel des victimes pour des raisons d’obscurantisme et d’intégrisme.
    parler de terrorisme, c’est nier la volonté de museler ou de détruire ceux qui osent lever un sourcil quand le monde ne tourne pas rond

    oui, je suis Charlie, n’en déplaise à beaucoup

    Charb qualifiait Patapon de facho, parce que “les chats sont égoïstes, intéressés et fachos”; la SPA et autres associations, ni les amoureux des chats (comme moi) ne l’ont jamais critiqué

    il n’avait pas prévu l’infinie cruauté humaine, trop naïf et altruiste ; j’invite les pour et les contre à visionner :

    http://dai.ly/xreed6

    Like

  13. MERCI beaucoup chère Marie pour cet hommage aux victimes !

    Je suis triste, très triste et choquée !!!! Pourquoi cette haine ? Pourquoi cette sauvagerie ?

    “JE SUIS CHARLIE” !!!!!

    GROS BISOUS à vous deux … je pense FORT à vous

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Je me pose moi aussi la question Nancy. Comment en est on arrivé là, à tant de haine, tant de violence.
      Grosses bises et merci pour ton soutien

      Like

  14. petiteyaye says:

    Sans foi ni loi mais ils ne l’emporteront pas au paradis.

    Like

    1. Marie Kléber says:

      Jamais ma belle…

      Like

Comments are closed.