Annonce officielle : Je suis une Courgette !

Miscellaneous

Pour info, dans le langage de mon patron chéri adoré, une courgette est une fille qui n’arrive pas à SA hauteur, une fille qui ne rentre pas dans sa définition de « qu’est-ce qu’une bonne assistante » ?

La métamorphose s’est faite dans la nuit du jeudi au vendredi, à mon insu (et c’est ça le pire, chers lecteurs!). Je suis passée de la working-girl en tailleur noir et chaussures vernis à la courgette de service. Et c’est bien entendu mon cher patron, à l’humeur de rose (tendance rose fanée) qui me l’a fait remarquer.

Il était dans son bureau, entourée de deux nymphes, qui l’écoutaient blablater, en lui souriant béatement. Il adore se sentir admiré ! Enfin, revenons à nos moutons, il a pris son téléphone pour me demander si j’avais eu des nouvelles de son parapheur super méga urgent, que j’avais récupéré une heure avant, non signé (O’Malheur !)

Ma réponse ne lui a pas plu, comme le fait que les assistantes du DG, qui sont les reines des « courgettes » n’aient pas remarqué cette même absence de signature. C’est là, à cet instant précis, qu’il m’a dit « vous êtes une vraie courgette vous aussi. » Derrière lui, les deux oies blanches ricanaient. Elles n’ont pas percuté qu’un jour ou l’autre elles auraient pu elles aussi être transformées en légume vivant.

Mon patron doit avoir un rapport particulier avec les aliments et les légumes en particulier. Car si tu n’es pas une courgette, tu peux être une aubergine, ce qui est considéré comme plus flatteur. Bien sûre l’aubergine, ça a des formes !!

J’avoue préférer être une courgette, car cela veut dire qu’il n’y a aucun risque que mon patron blague légèrement avec moi, chose que je déteste au plus haut point. Je suis une courgette et je marche fièrement, sous les néons des réverbères. Et toc !

 19158047-illustration-de-bande-dessinee-comique-drole-de-courgettes-legumes-caractere-alimentaire

Source – 123RF

Advertisements

31 thoughts on “Annonce officielle : Je suis une Courgette !

    1. Il a un gros problème avec les femmes surtout…Sncèrement ça me passe au dessus de la tête et quand il va trop loin, je l’ignore tout simplement. généralement, il se radoucit ensuite!!

      Like

  1. j’adore les courgettes et mieux vaut etre un legume qu’un morceau de viande de merde comme m’a traitee ma charmante poissoniere la semaine passee! courage Marie il en faut pour travailler avec un tel personnage… bisous

    Like

    1. Tu as raison, il vaut mieux être une courgette. Les gens doivent quand même avoir un sacré problème avec les aliments pour s’en servir d’injures…
      Courage à toi Catherine. Bises

      Like

  2. C’est vraiment navrant!!! Mon respondable est aussi capable d’humiliations de ce type en plus avec le sourire !!! Au secours dans quel monde vivons nous. Grâce à lui j’ai pété et les plombs et suis arrêtée…Comme je compatis. Bon courage et surtout prends soin de toi. Bonne journée.

    Like

    1. Ces types sont dingues. Sous prétexte qu’ils sont patrons, ils se croient tout permis.
      Je me protège car je connais trop bien les dangers. Quant à toi, prends soin de toi et rappelles toi toujours que le minable c’est lui.
      Bonne journée et merci

      Like

    1. Il parait que ça a commencé comme ça avec la personne avant moi. C’est pour ça que je prends du recul, sinon c’est la cata assurée.
      Bises me belle

      Like

  3. Mais il est taré ton patron ! Lui il est “court” du bulbe ! J’ai souvent vérifié que ce genre de pauvre type avait une vie privée ratée ou était sous le joug d’une maîtresse femme : il se venge petitement ! Quant aux oies, patience, leur tour viendra 😀 Courage Marie, oublie une fois la porte franchie, ce mec là ne mérite pas une seule pensée ! Bisous

    Liked by 1 person

    1. Tu as bien raison Paulette. Il a en effet une vie qui ne lui plait pas, même si vu de l’exérieur il a tout pour être heureux. Et puis il a une haute estime de lui-même, trop haute pour ne pas cacher quelques failles.
      Grosses bises et mille merci

      Like

  4. J’adore les courgettes ! À l’ail avec de l’huile d’olive ou mieux, au miel et à la coriandre… Miam !
    Par contre, j’aime pas du tout les patrons qui se croient supérieurs. Tu as bien du courage de supporter ça, Marie.

    Like

    1. Les courgettes au miel, c’est un vrai délice Marie!
      Les types dans son genre ne changeront pas de sitôt, alors autant en rire et jouer la carte de l’indifférence.

      Like

  5. J’aime aussi les courgettes.
    Ton patron est un vrai canard qui cancane. Les canards c’est bon bien cuisiné mais lui finirait vraisemblablement à la poubelle…
    C’est fou comme les gens se pensent supérieurs alors qu’il ne faut jamais oublier qu’on chie tous par le même trou et qu’on finisse tous de la même manière… Amis de la poésie bonsoir :-).
    Courage Marie !

    Like

    1. Et le pire c’est qu’il dit la même chose que toi (amis de la poésie). Mais il y a une grosse marge entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. C’est pour ça que àa cloche, forcément!
      Bises et merci Charlie.

      Liked by 1 person

    1. C’est malheureusement rentré dans les moeurs de la boite. Ici, tu te la fermes ou on te montres, plus ou moins gentillement d’ailleurs, la porte. J’ai pris le parti de l’ignorer quand il me manque de respect. Généralement il rectifie le tir.
      Merci Bernard

      Like

  6. Bon… ben, perso, je me traite régulièrement de courgette… ou de quiche (mais je sens que cet argument ne va pas te convaincre ^^). Par contre, je trouve ça déplacé de la part de ton patron ! Qu’il te face remarqué que tu as fait une erreur ok ! là, je trouve ça un peu… sexiste (au pire) ou malpoli (au mieux ?). Quant aux deux dindes, bravo ! elles l’encouragent, c’est formidable ! (mon big boss est unanimement misogyne… à moi, il ne m’a jamais rien dit mais quand je vois mes collègues glousser à ses blagues… je reste bouche bée) Plein de bisous ma belle

    Like

    1. Le pire Fedora c’est que les nanas l’encouragent sans s’en rendre compte. Il est malpoli et misogyne, a un gros problème avec la gente féminine…Mais bon je crois que c’est monnaie courante dans pas mal de boite. Après il faut savoir mettre le hola.
      Grosses bises et courage à toi aussi.

      Like

  7. Mais je vois que le monde de l’entreprise est formidable! on n’est pas sorti de la cour de récré du collège en fait!! Que des adultes se permettent de parler comme ça à d’autres adultes, me sidère, pire ça me terrifie. Moi qui me disais que ma principale me manquait de respect en ne m’ayant pas fait d’emploi du temps cette année, finalement, ce n’est rien du tout..
    Dans quel monde on vit franchement? J’essaye d’apprendre le respect d’autrui à mes élèves, le bienfondé de s’entendre les uns les autres, qu’on est tous dans le même bâteau, qu’on a besoin de nous tous dans nos différences et bla bla bla… Et il y a des patrons qui se permettent de traiter de courgette leurs employés?? Mais si moi j’avais le malheur de traiter le fils chéri de ton patron de courgette, j’aurais la fédération de parents d’élèves sur le dos, je friserais le blâme!!!
    On vit une belle époque tiens…
    Tu as bien du mérite Marie à supporter un connard pareil (en même temps avec le coup pendable de cet été, il n’y avait pas grand chose à attendre de lui…), j’avais déjà eu envie de faire du vaudou sur lui à l’époque, là je lui balancerais bien une courgette dans les dents (quoique c’est presque trop sympa, vu qu’une courgette c’est bon, et sain, et pas calorique…).
    Bisous ma belle 🙂

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s