Vous voulez ma place Mademoiselle ?

 Cette question-là on me l’a rarement posée quand j’étais enceinte. Et pourtant, j’aurai bien eu envie de dire « oui » (même si être enceinte, ce n’est pas être malade, comme certains se plaisent à nous le rabâcher, porter un bébé plus la fatigue plus les nausées, plus les maux d’estomac et j’en passe, ça épuise, qu’on le veuille ou non).

Par contre on me l’a souvent posée quand je n’étais pas enceinte justement ! Et ce grâce (ou à cause de) mon ventre qui gonfle de temps en temps. Et bien oui, je suis ballonnée et je vis cela plus ou moins bien, en fonction des maux qui accompagnent ces ballonnements (purée que c’est poétique et intéressant !).

Donc il y a des jours où quand une personne dit « vous voulez ma place ? », je mets ma fierté à deux sous de côté et je dis « oui », soulagée d’enfin pouvoir respirer normalement et me détendre. Même si la douleur ne part pas, je suis à mon aise et ça n’a pas de prix.

Je sais qu’il y a des personnes qui sont offusquées quand on leur pose cette question, qui sous-entend souvent que leur ventre est un peu rond ! Sincèrement, je ne me suis jamais sentie blessée par ce genre de remarque.

Et ça je peux le dire, c’est grâce à Madame Lopez ! A l’époque, je travaillais pour une créatrice de prêt à porter haut de gamme sur Paris et Madame Lopez était une des clientes régulières de la boutique. Elle venait, n’achetait presque jamais rien, mais elle nous faisait rire. Un jour, elle est passée, alors même que ma collègue qu’elle connaissait bien était absente, et pour cause elle attendait un heureux évènement. Madame Lopez m’a gentiment sourit en me disant « tout comme vous Mademoiselle ». J’ai éclaté de rire en lui répondant que si j’étais enceinte, alors ça devait être l’œuvre du Saint Esprit. Nous avons tellement rit que nous en avons oublié le pourquoi de ce fou rire. Elle n’était pas confuse de s’être méprise à mon sujet. Elle a juste dit « entre nous », insinuant qu’il n’y avait aucune méchanceté dans sa remarque, qu’elle avait juste fait une erreur de jugement, mais qu’il ne fallait pas non plus en faire tout un plat.

f55ca7632f0d0db612ec46aff4ecaa6c

Et elle avait bien raison. Pourquoi se compliquer la vie avec des futilités de ce genre, qui sont bien souvent des remarques anodines (pas très futées je vous l’accorde) mais qui n’ont pas non plus pour but de blesser l’autre.

Aujourd’hui, comme ce matin, quand on se lève pour me céder la place, je dis « non merci » et je ris en mon for intérieur en pensant très fort à Madame Lopez !

 Crédit Image – Pinterest

Advertisements

22 thoughts on “Vous voulez ma place Mademoiselle ?

  1. Di-Day says:

    Ha! oui, ça m’est déjà arrivé aussi, il faut dire que j’étais dans le file à une caisse pour personnes handicapées/enceintes/vieilles… m’enfin, ça fait drôle quand même ^^

    Like

  2. elisafn says:

    Je suis tout à fait d´accord! Je rigole:)
    Moi, quand j´étais enceinte de ma fille ainée, c´était tout le contraire. J´avais un tout petit ventre. Même le jour de l´acouchement, j´étais débout dans le bus et personne s´est rendu compte de ma condition de “presque maman”
    Gros bisous
    Elisa

    Like

  3. Petitgris says:

    Comme tu as raison Marie 🙂 Il faut rire de la situation, le moral y gagne à tous les coups. Je me répète ( c’est l’âge 😀 ) mais l’autodérision a sauvé ma vie et mon équilibre ! Bel après midi bisous

    Like

    • Marie Kléber says:

      Il y a des choses importantes et d’autres qui ne le sont pas! Il faut savoir faire la part des choses et rire du reste, c’est beaucoup plus sain Paulette. Belle fin de journée à toi. Bises

      Like

  4. Maman Rose says:

    Tu as la bonne attitude, c’est clair ! On m’a fait le coup une fois, quand la puce était petite “oh mais vous attendez le second” L’homme a éclaté de rire, moi j’ai pleuré pendant deux jours. Au fond, c’est moi la plus conne des trois 😉
    Bisous ma belle

    Like

    • Marie Kléber says:

      Après quand on vient d’accoucher, on n’est pas forcément au top de notre forme non plus et tout nous apparait comme une montagne ma belle! Il faut savoir rire des petites choses, ça fait du bien au moral aussi.
      J’espère que tu vas mieux. xx

      Like

  5. dhelicat says:

    oui il faut en rire ceci dit quand je prends les transports comme ce midi avec ma canne cela me plairait d’entendre cette phrase! mais…. heureusement je les prends de moins en moins a paris, et pour cause! bisous Marie

    Like

    • Marie Kléber says:

      Tout le monde n’est pas bien élevé Catherine…Prendre les transports à Paris, ce n’est pas toujours de tout repos.
      Grosses bises

      Like

    • Marie Kléber says:

      Il faut rire de ces choses si simples. Si on prend la vie trop au sérieux, on s’en mord les doigts un jour.
      Bienvenue chez moi Mademoiselle Vivi!

      Like

  6. ptitedelph says:

    J’ai le même souci, à cause de certains médicaments, on ne le voit pas forcément, quand je suis habillée, mais en sous-vêtements, j’ai un ptit bidou qui pourrait penser que je suis en début de grossesse. Il y a quelques temps, bien 2 ans, avant que j’apprenne que je ne pouvais pas avoir d’enfant (çà me fait – rire de jouer à ce jeu maintenant…), j’ai pris une photo de mon super bidou et l’ai mis sur fb avec en statut un ptit mot qui ne disait pas grand chose, pour voir comment réagissaient mes contacts. J’ai eu droit à des “félicitations, c’est trop bien !!!!”, “oh le joli ptit bidouuuu” et autres remarques du même style, qui m’ont fait rire évidemment, (parce que ben je n’y peux rien, mon ventre est ce qu’il est, avec ce que j’avale (il m’est arrivé d’essayer de le rentrer à la plage, parce que c’était un complexe, maintenant je m’autorise à respirer et à relâcher mon pauvre ventre lol les gens à ce niveau là me passent au-dessus, par contre, je ne serais pas contre qu’on me demande si je veux m’asseoir, çà m’arrangerait ^^ ici ils voient que tu as un souci physique, mais ils t’écrasent encore plus, il m’arrive de me demander si je suis bien visible physiquement, pas que je ne me rende pas compte que pendant la nuit, j’avais été transformée en ptite delph invisible, au cas où 🙂 – vaut mieux en rire effectivement….- ) Bon, le soir de ma fameuse farce, je n’ai pas hurlé “poisson d’avril !!!!” mais c’était kiffe kiffe 🙂 Qu’on en rit ou qu’on en pleure, ne fera pas dégonfler nos bidous, alors autant rire… bisous ma belle

    Like

    • Marie Kléber says:

      J’avoue que fut un temps je faisais moi aussi des efforts pour rentrer mon ventre, Mais c’est trop d’efforts et ça fait mal pour rien..
      Grosses bises à toi aussi

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s