Déluge de souvenirs

Dehors, c’est le déluge. On ne s’y attendait pas. Une vraie fin du monde. Moi, j’aime bien ça. Ce temps me rappelle les longues journées arrosées de la côte Irlandaise, quand on se pelotonnait dans une grosse couverture et qu’on mangeait des pop-corn avec les filles, en regardant un énième Walt Disney.

Le ciel est noir. La pluie coule sur les carreaux. Les rues sont déjà remplies d’eau, alors qu’il y a quelques minutes à peine, le bitume était brûlant. L’orage gronde au loin, puis se rapproche sans en avoir l’air. Quelques éclairs se dessinent au-dessus des nuages.

Et je me souviens de là-bas, qu’au détour d’une rue, la pluie nous surprenait souvent. Perdues, nous passions la porte du premier café, nous commandions un chocolat chaud avec des chamallows, un carrot cake ou des brownies et nous refaisions le monde pendant des heures, le temps que le ciel se calme, qu’il retrouve des couleurs apaisantes.

f55f85acfaa3e2a661b42013bb5add87

Source

Il y avait aussi ces jours où l’ondée ne nous faisait pas peur. Nous chaussions nos bottes imperméables, prêtes à braver la pluie et le froid, prêtes à découvrir du pays, à rire, à revenir à la maison trempées jusqu’aux os, fières, heureuses et libres.

L’orage ne gronde plus. Les nuages noirs s’éloignent doucement déjà. Je regarde les gouttes glisser délicatement sur la vitre à côté de moi, se percuter et tomber dans le vide. Les souvenirs font moins de bruit dans ma tête. Ils reviendront plus nombreux encore avec la prochaine averse.

Advertisements

17 thoughts on “Déluge de souvenirs

  1. La Nature et moi says:

    J’aime aussi beaucoup les orages et la pluie. Je peux passer de longues minutes à regarder l’eau ruisseler sur les vitres bien au chaud avec une tasse de thé et un plaid tout douillet… Joli billet Marie ! Bisous et belle soirée.

    Like

  2. Marie says:

    J’adore aussi quand il pleut très fort dehors et qu’on se blottit sous une couette bien moelleuse pour lire ensemble ou regarder des DVD… Ce sont de super moments à partager.

    Like

  3. Petitgris says:

    Tu regardes la pluie et en écho tu revois d’autres instants similaires qui étaient enfouis dans ta mémoire . Des situations appellent souvent des souvenirs qui se rendorment jusqu’à la prochaine averse :)Un mécanisme qui se déclenche au cours de ta vie comme une continuité ! Bonne soirée Marie bisous

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s