Le miracle de ma vie

Un jour tu es né. Un 14 Février.

Tu as eu 1 an. Ta première bougie.

Tu as presque 18 mois.

On m’avait prévenue « profites en, ça passe vite, tu verras »

Tout le monde avait raison.

J’ai consigné tes premières fois dans un cahier.

J’ai noté tes premières dents, tes premiers chagrins, tes découvertes, tes bêtises, tes câlins qui se font plus fréquents.

Et aussi ce jour où tu as dit « maman ».

Tu marches, tu montes et tu descends les escaliers.

Tu dis déjà quelques mots.

Tu essayes de tenir ta cuillère, de manger tout seul.

Tu as même envie de faire pipi comme un grand.

Tu étais un bébé. Tu es un petit garçon.

Quand je m’arrête un moment pour regarder le monde autour de moi.

Je vois les enfants jouer, plein d’innocence, d’insouciance et de gaieté.

Et un avenir se dessine devant mes yeux.

Je t’imagine grandir.

Dans quelques mois, tu iras à la crèche.

Tu abandonneras ta poussette

Puis tu apprendras à compter, à lire et à écrire.

Tu joueras à « chat perché ».

Tu porteras ton cartable tout seul.

Tu te feras des copains.

Tu joueras au ballon dans le square d’à côté.

Tu auras l’impression que le monde t’appartient et tu auras raison.

Tu iras à l’école tout seul.

Tu auras des rêves et des envies.

Tu choisiras des études, un métier.

Tu tomberas amoureux.

Tu partiras en vacances sans moi.

Tu m’appelleras pour me dire que tu es heureux. Bien entendu, c’est tout ce que je te souhaite, le meilleur.

Et moi je resterais là, à tes côtés, pour toujours.

Les yeux rivés sur toi, je resterai là, à contempler le miracle de la vie,

Le miracle de ma vie.

20140712_151250

Advertisements

21 thoughts on “Le miracle de ma vie

  1. Petitgris says:

    Quel beau cri d’amour maternel ! 🙂 J’en ai eu des frissons de plaisir en te lisant 🙂 42 ans plus tard j’en suis aux dernières lignes de ton billet : les yeux rivés sur le miracle de ma vie, 🙂 Belle journée Marie et gros bisous à tous les deux

    Like

    • Marie Kléber says:

      Merci ma belle. Pas toujours facile de traduire ce que l’on ressent quand on vit cette belle aventure de la maternité.

      Like

    • Marie Kléber says:

      Merci beaucoup Illyria. J’essaye d’écrire pour lui, pour lui quand il sera grand. Pour moi, c’est important, c’est comme une lettre ouverte à celui qu’il devient jour après jour.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s