Un peu d’amabilité n’a jamais tué personne

J’ai du mal à comprendre pourquoi certaines personnes parlent aux autres comme de la M****. De ton patron à la vendeuse de chez Monoprix, du marchand de journaux à ta voisine de pallier, en passant par les collègues, le dentiste, ta voisine de train ou encore la psychologue clinicienne de la crèche dans laquelle tu déposes ton bambin encore endormi. Je me demande quel plaisir tirent ces personnes à « répondre en chiant » (comme le dirait très joliment ma grand-mère).

Pourtant croyez-moi ce n’est pas difficile d’être un tant soit peu agréable. Un ton neutre, un sourire, une demande claire, une main tendue. C’est le B.A.B.A. Et ça fait du bien à celui qui est en face ou à l’autre bout de la ligne.

Parce que sincèrement moi, j’en ai plus que ras le bol de me coltiner la mauvaise humeur des autres. Je n’ai pas non plus une vie semblable à un chemin de roses, mais même quand j’ai le moral dans les chaussettes, que je broie du noir, que j’ai envie de m’exiler à l’autre bout de la planète (si possible sur une île loin de tout bruit et de toute pollution physique et mentale), je considère que les autres n’ont pas à faire les frais de ma mauvaise humeur du moment. Au choix, je fuis tout contact humain ou je prends mes responsabilités et j’assure le service minimum.

Parler correctement, sans crier ou insulter les autres, c’est possible. Même après que ton patron t’ai traité d’incapable. Avoir le sourire, c’est possible. Même après avoir reçu un énième mail manipulateur de ton ex ou ta collègue de bureau. Répondre calmement à une question que tu as déjà entendue des centaines de fois depuis le début de la journée, c’est possible. C’est peut-être ton métier aussi qui veut ça.

Et quand tu n’en peux plus, ce qui est tout à fait humain, le mieux c’est encore de sortir respirer un bon coup, d’aller courir, de faire du sport, de te jeter sur la première glace Magnum ou sur le premier Mac Donald (que tu ne t’autorises plus depuis des mois), que d’envoyer balader le premier péquin venu qui a le malheur de croiser ta route.

Un peu d’amabilité, c’est simple comme bonjour et ça fait du bien. Alors pourquoi s’en priver !

c633cbef311756cdfb205c96903b7a16

Crédit Image Pinterest

Advertisements

29 thoughts on “Un peu d’amabilité n’a jamais tué personne

  1. Ah, oui, tiens… je n’y suis pas souvent confrontée, étant donné que je suis un peu asociable et que je sors rarement de mes fermes.
    Quand j’ai des patrons qui sont pas agréables, souvent ils ont d’excellentes raisons et je ne leur en tiens pas rigueur. Surtout qu’ils s’excusent (quand ils le peuvent, certains sont des vrais ours incapable de dire les choses), ou, souvent, se rattrapent autrement, par des gestes, des attitudes, des actes.

    Quant à moi, je suis comme toi… Ce qui m’aide encore plus à être aimable avec les caissières par exemple, ou n’importe qui, c’est que je pense souvent que ces gens n’ont pas la chance de vivre leur boulot comme moi je vis le mien : une passion. Ca fait relativiser 😉

    Like

    1. J’aime quand les patrons s’excusent (quelques fois on est prit dans un tourbillon de choses qui fait qu’on en oublie d’être corrects avec les autres).
      En effet tout plein de personnes font des métiers qui ne leur plaisent pas et ont aussi des emplois du temps à rallonge, les journées s’éternisent mais dès qu’un sourire ou un mot gentil se présente, on se sent boosté, prêt à repartir.
      Merci à toi et belle journée!!

      Like

  2. SIMPLE COMME BONJOUR… ET POURTANT !!! beau billet qui rappelle que la vie serait plus agréable sans les grincheux, les peu aimables, les malpolis … juste un sourire parfois… et la journée s’illumine! Keep Calm and Eat a Cupcake! Bisous marie

    Like

    1. Et oui Catherine! C’est pour ça qu’il ne faut jamais se départir de son sourire, ça en remet plus d’un à sa place et ça donne même quelques fois le sourire aux autres. Grosses bises et merci pour tout.

      Like

  3. Je trouve que c’est une belle force de caractère de rester aimable en toutes circonstances. C’est tellement facile de décharger sa frustration sur quelqu’un d’autre ! Je suis comme toi Marie, je fuis le contact humain quand je ne vais pas bien. Un simple sourire, un simple “bonjour” peut changer beaucoup de choses.

    Like

    1. Je confirme Charlie, c’est si facile. C’est pour ça que quand on ne se sent pas d’attaque, autant éviter d’entrer en contact avec les autres.
      On est bien d’accord qu’un simple sourire peut faire des miracles. Merci ma belle!

      Like

  4. Beau billet ! 🙂 C’est tellement vrai que la vie serait plus acceptable si l’amabilité redevenait à la mode ! Lorsque je sors, je laisse mes soucis at home ! Je souris par réflexe et suis souvent surprise et heureuse de voir un visage renfrogné s’illuminer soudain 🙂 Je me suis longtemps servi du sourire comme arme fatale : quand des personnes m’envoyaient en pleine figure des propos fielleux je répondais TRES poliment en souriant largement. Le résultat ne se faisait pas attendre : ou la personne déstabilisée partait ou alors elle explosait et se rendait ridicule 😀 Le sourire et la politesse sont à utiliser sans modération ! Belle journée Marie Bisous

    Like

    1. Le sourire comme une arme, j’aime bien ça Paulette. Et oui, nous avons tous nos soucis, nos moments de doute et nos frustrations à gérer mais les autres n’en sont pas responsables et n’ont pas à les supporter. La vie serait si simple si chacun se donnait une ligne de conduite comme la tienne!
      Très belle journée à toi…

      Like

  5. Me fait marcher dessus dans mes transports j’ai du mal à rester polie… Et pourtant je le fais! Je suis bien d’accord avec toi moi aussi ça me rend dingue toutes ces incivilité a du quotidien!!

    Like

  6. Comme c’est bien dit. Je partage entièrement ton avis. Je me demande même si je ne vais pas imprimer ton billet pour le placarder un peu partout autour de moi (et en priorité au bureau…)

    Like

    1. Merci beaucoup Nathalie. Il y a des personnes qui devraient y penser tous les jours, à tous les instants.
      Merci et bonne journée à toi.

      Like

    1. Il faut faire un petit récap de temps en temps. Ca remet les idées (de chacun en place).
      Bises et merci ma belle.

      Like

  7. Tu as tellement raison! Moi aussi ça me rend dingue! J’y ai un peu réfléchi et j’en ai tiré la conclusion que les personnes désagréables avec les autres en règle générale ne sont pas bien dans leur peau et qu’elles essayaient de te pourrir la journée comme pour te contaminer par leur mauvaise humeur!
    Super billet, ça fait du bien de revenir aux bases 🙂

    Like

    1. Je crois que tu as tout à fait raison. Ces personnes en veulent à la terre entière. Mais peut-être que nous pouvons inverser la balance et les contaminer avec notre bonne humeur!! A voir…
      Mille merci à toi et belle journée.

      Like

  8. Je suis bien évidemment d’accord avec toi; Marie !!! Pour moi, rien n’excuse l’impolitesse. Je ne demande pas des courbettes, loin de là, mais le minimum vital… Bisous ma belle

    Like

    1. En effet Karine, on peut avoir des baisses de moral et d’énergie, mais rien n’excuse les comportements auxquels on doit bien souvent faire face. Il y a des limites et un minimum à assurer quand on vit au milieu de autres.
      Bises et merci.

      Like

  9. Tellement d’accord. Je déteste les gens qui se servent des autres comme punching-ball. Le service minimum, comme tu dis, me semble être la moindre des choses. Et puis un sourire ne coûte rien, pourquoi s’en priver ?

    Like

    1. Un sourire ne coûte rien et fait du bien. J’ai envie de dire c’est aussi simple que cela. Et ça rend la vie plus douce aussi.
      Merci Marie et belle journée à toi.

      Like

  10. OH OUI!! tellement vrai! comme ton illustration le montre si bien, je vois tant de gens demander “une baguette” à la boulangerie sans bonjour, s’il vous plait merci au revoir RAAAAHHH!! ils ont été élevé où ceux là?! Et t’imagine en plus qu’ils ont peut être des enfants à qui ils apprennent quoi?! grrr!!

    Like

    1. Les formules de politesse de base semblent ne plus appartenir au vocabulaire de nombreuses personnes ma belle, c’est dingue à voir. Et ça laisse à désirer pour l’avenir de leurs enfants aussi…

      Like

  11. J’ai suivi ton conseil, quand mon patron m’a traité d’incapable, j’ai souri. Du coup, il me traite de demeuré. Bah, je pense que c’est surtout dans la nature des gens. Les chiens ne font pas des chats et quand tu chasses le naturel, il revient au galop. J’ai abandonné toute idée de recevoir un sourire aimable du contrôleur dans le métro par exemple. Ma solution fut de partir loiiiiiiiiin de tout ça. Et devines quoi ? J’ai découvert qu’il y a des pays où accueillir chaleureusement faisait partie de la culture, si si, ça existe !

    Like

    1. Je crois en effet que c’est la nature.
      Et c’est vrai il y a des peuples pour qui accueillir l’autre (même différent) est quelque chose de naturel. Ca valait donc bien le coup de fuir la grisaille de Paris!!
      Merci Eric et belle journée.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s