Ces mots que j’ose

J’ai mis des mots bout à bout. Je les ai laissé envahir ma feuille. Je les ai repoussés à cause des images qu’ils créaient en moi et des sentiments qu’ils faisaient ressurgir des profondeurs du passé.

Les mots sont sortis sous des formes diverses et variées. Ils ont pris l’espace devant moi, avant même que je les ai intégrés. Ils m’ont libérée.

Ce sont des mots durs qui feront fuir les âmes sensibles. Ils n’en ont que faire. Ils me disent que c’est aujourd’hui ou jamais, qu’il faut les laisser sortir, les laisser jaillir de mon cœur où ils vivent dans le noir depuis trop longtemps. Ils disent que les vers vont me bouffer si je ne les laisse pas s’exprimer.

Les mots cognent dans ma tête. Ils se cognent entre eux. Ils se font mal. Ce sont des mots qui me font mal et qui m’offrent un goût de liberté retrouvée. Le mal sort avec eux. Le mal explose en plein vol. Les mots soignent ce mal qui me bouleverse depuis bientôt quatre ans.

Les mots se froissent si on refuse de leur laisser la place. Et ils se font discrets par la suite. Ils nous évitent. Ils se défilent. Nous restons là avec nos émois sans pouvoir les énoncer, les partager.

J’avais besoin d’oser ces mots. Et ils sont venus à moi. Ils savaient que c’était le moment. Ils savaient que j’étais prête. Ils savaient et ils se sont préparés pour être à la hauteur de la tâche qui les attendait. Ils ne m’ont pas déçue même s’ils m’ont bien remuée.

Le mal est à l’extérieur. Les mots l’ont poussé dehors. Ils lui ont fait comprendre qu’il n’était plus le bienvenu, qu’il devait se terrer, ne plus se montrer. Ils l’ont envoyé valdinguer loin, très loin de moi.

Les mots savent prendre soin de moi.

9e52b362e8bb9ce12e264010955cf036

Advertisements

11 thoughts on “Ces mots que j’ose

    • Marie Kléber says:

      ll faut avoir le courage de les regarder pour s’en rendre compte Karine.
      Belle semaine à toi. Bises de nous deux.

      Like

  1. Aline - La Homemade Box says:

    L’expression, une libération!
    Dans la médecine orientale, on dit que les mots non exprimés / refoulés vont créer des maux d’où le fait que pour eux, les maux proviennent des émotions qu’on n’a jamais osé exprimer…

    Like

    • Marie Kléber says:

      Je suis tout à fait d’accord avec cette idée Aline. Tout ce qu’on garde en nous doit sortir d’une manière ou d’une autre.
      Merci et belle journée!

      Like

  2. Illyria says:

    Très joli texte qui résume très bien ta démarche d’écrire ce qui s’est passé!
    Je te lis toujours avec attention Marie, je ne sais pas toujours quoi dire, mais je te soutiens, tu es sur la bonne lancée de l’épanouissement et de la reconstruction, continue dans cette voie là.

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s