Questions sans réponse

On se pose des questions, des tonnes de questions même. On s’en pose tellement qu’elles s’entrechoquent entre elles, qu’elles se font mal et qu’elles ne trouvent jamais réponse à leur pied.

Je me demande même comment notre esprit fait pour être en constante ébullition, comment on ne perd pas la boule à force d’aller à droite à gauche, à force de vouloir tout savoir, tout comprendre, à force de se demander ce que sera l’avenir et quelles leçons du passé nous n’avons pas encore retenues.

Les questions demeurent en état de latence dans notre cerveau. Elles semblent disparaître de notre champ d’action, un temps, puis reviennent en force. Les « pourquoi » se succèdent, comme ceux qui sortent de la bouche des enfants, qui commencent à se tourner vers le monde qui les entoure.

On passe en quelque sorte sa vie avec une tête qui ressemble à un vrai champ de bataille. On s’interroge. On se croit fou. On laisse tomber. On se dit que si on réfléchissait moins, on serait plus heureux. On envie les moins intelligents, ceux qui avancent le nez au vent, la tête bien en place.

On ne laisse aucun espace à notre cerveau pour intégrer les quelques indices que l’on reçoit. C’est comme quand on fait une prière, on voudrait tout obtenir sur le champ, sans effort de notre part. On n’est prêt que pour les miracles.

9fb9a6f94ae6ded7e66fdce7907c6410

Ce constat m’a laissé plus d’une fois sur ma faim. Et puis un jour, entre deux métros, je me suis rendue compte que c’était une grâce de ne pas avoir toutes les réponses à toutes les questions que je me posais. Si je les avais, à quoi me servirait donc la vie ?

Je ne les ai pas encore, j’ai donc toute la vie devant moi !

Crédit Image – Pinterest

Advertisements

14 thoughts on “Questions sans réponse

  1. Depuis quelques temps, je prends plaisir à me poser certaines questions, sans chercher des réponses immédiates. Simplement me les poser, leur permettre d’exister. Je me dis que comme réponse possible, je m’inspire de ce qui m’entoure, et je savoure ce moment de questionnement, je l’inscris en moi. Sans pression, sans attentes. Le cheminement fera le reste, comme tu le dis la vie est devant nous, et elle nous offrira certainement des pistes…

    Like

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi. Le fait de poser la question nous ouvre à être prêt pour entendre ou trouver la réponse. Tout arrive en son temps, il faut juste laisser les choses se faire.
      Merci beaucoup.

      Like

    • Merci jane! Comme quoi réfléchir amène à des prises de conscience intéressantes parfois aussi.

      Like

  2. (^‿^) ❀

    Coucou chère Marie 🙂

    Ta publication est intéressante et nous montre que l’on peut voir les choses d’une façon différente.
    Excellent raisonnement !!!

    Je te souhaite un bon dimanche !!!

    GROS BISOUS d’Asie pour vous deux 🙂 !!! ❀ ❀ ❀

    Like

    • Merci beaucoup Nancy! Et oui quelques fois la vie est plus simple que ce que l’on pense.
      Grosses bises à toi et belle semaine!

      Like

  3. Je connais cette vie de réflexions, de questions… Comme toi, j’ai accepté que les questions soient posées sans avoir toujours les réponses. Parfois, ça me prend l’espace d’un instant et de me sentir perdue. Et puis, ça passe et tout est à nouveau en parfaite harmonie…

    Like

    • C’est déjà beaucoup Héloïse je trouve de pouvoir avoir des questions sans être obsédé par obtenir des réponses, là tout de suite. Il m’en a fallu à moi aussi du temps pour accepter ce foisonnement d’idées et en faire quelque chose de positif au final.
      Merci et belle semaine à toi.

      Like

  4. Ah, moi c’est l’inverse. Quand je me pose une question, je ne peux pas passer à autre chose sans avoir la réponse. Du moins, si c’est quelque chose qui me préoccupe réellement. J’aime avoir réponse à tout. Pour moi la vie, c’est pouvoir apporter les réponses à ses questions. Toutes ses questions. Et profiter pleinement des réponses.

    Like

    • C’est une façon de voir les choses Kariana. Quelques fois il y a des question squi restent en suspens un bon bout de temps pourtant…
      Mais c’est vrai qu’obtenir les réponses c’est soulageant et ça permet de passer à autre chose, de mieux comprendre nos expériences et en tirer le meilleur.

      Like

Comments are closed.