Médiation, droit de visite et autres réjouissances

Pour une fois, j’ai agi comme une grande fille, j’ai accepté ma peine, au lieu de vous la balancer à la figure et j’ai traité le problème en prenant mon temps.

C’est donc pour ça que je peux vous en parler en toute sérénité maintenant (c’est cela oui !)

Après mon entretien de fin mai avec le psychologue clinicien, qui m’avait vendu son « rien de grave » avec le sourire, j’ai, sur ses « bons » conseils, contacté Roger (tiens, ça fait un bail que je ne vous en ai pas parlé). Je ne vous en ai pas parlé car nous n’avons eu aucune nouvelle pendant 10 semaines. Il a fait le mort, ne répondant à aucun des mails envoyés avec des nouvelles de l’escargot, ne prenant pas de nouvelles non plus.

Le mail était simple. Il parlait donc de ce « bon » conseil, la médiation. Bien sûr, j’aurai voulu rire au nez du psychologue clinicien quand il m’a parlé de ça. Mais je ne l’ai pas fait. Non mais, nous proposer une médiation à nous, c’est croire aux miracles ! Le temps d’écrire ce mail à Roger, j’ai pourtant voulu y croire à ce fameux miracle.

Pourquoi la médiation a peu de chance de fonctionner pour nous ? Parce que nous avons une idée complètement différente de ce qui s’est passé au moment de la séparation. Pour moi, les choses sont claires, j’ai quitté le domicile conjugal, après des mois de violence psychologique et pour protéger ma vie et celle de l’enfant que je portais. Pour lui, je l’ai abandonné à son triste sort et je lui ai en prime volé son enfant.

La réponse a été sans appel. En fait il n’y a pas eu de véritable réponse. Roger a juste insinué de A à Z que j’étais une mauvaise mère (toujours très agréables les mails de Roger).

Bon, j’ai rendez-vous demain avec la médiatrice pour comprendre comment ça fonctionne et voir ce que ça peut nous apporter. Je crois que déjà pouvoir communiquer ensemble, échanger serait un grand pas en avant. Mais je ne me berce pas d’illusions non plus.

Pour les droits de visite, ça commence samedi, à raison de 2 heures, 2 samedis par mois. Je peux vous dire que je n’en mène pas large. Mais je garde la patate pour mon petit escargot. Je lui parle tous les soirs de son papa, je lui montre sa photo (avec le sourire de circonstance). Je lui explique comment ça va se passer et je m’endors chaque soir en me disant J-x. J’ai quand même envoyé un mail à Roger pour préparer au mieux ce rendez-vous, en lui indiquant ce que je comptais mettre dans le sac à langer. Parce que lui aussi doit avoir son sac (histoire de le responsabiliser !) mais je ne sais pas comment il va faire pour savoir quoi pendre, quelles sont les bonnes tailles de couche, quelle est la bonne taille de vêtements, quelle eau choisir, ce qu’il prend pour le goûter…

Je me demande quand même comment va se comporter Roger. Va-t-il être tout sucre, tout miel (comme il sait bien le faire) ou méprisant. Va-t-il penser pouvoir m’amadouer ou va-t-il tout simplement m’ignorer (comme il sait si bien le faire aussi). Je suis dans le flou total. Car depuis son mail du 25 mai, c’est à nouveau silence radio.

se-changer-les-idees-apres-un-divorce

Advertisements

18 thoughts on “Médiation, droit de visite et autres réjouissances

  1. Lucie Sullivan says:

    Bon courage Marie ! J’espère que ça va bien se passer pour ton fils et toi ! Et que ton ex se comportera bien ! Tiens-nous au courant ! 🙂 Bonne fin d’après-midi !

    Like

    • Marie Kléber says:

      Merci beaucoup Lucie. Je croise les doigts pour que tout se passe au mieux. Je vous ferai un debrief bien sûr.
      Belle journée!!xx

      Like

  2. Rachel says:

    Je ne connais que trop bien ces visites toutes les deux semaines tant redoutées…
    Je te souhaite beaucoup de courage, dis toi que c’est pour le bien de ta petite puce! Bises

    Like

    • Marie Kléber says:

      Dur, dur n’est ca pas rachel. D’autant plus que papa et enfant ne se connaissent pas du tout (histoire compliquée). Mais voilà je me dis qu c’est bien pour mon petit.
      Belle journée à toi et merci.

      Like

    • Marie Kléber says:

      Très compliqué Illyria. Mais il faut garder la tête froide et faire le maximum pour que ça se passe au mieux.

      Like

    • Marie Kléber says:

      Je me demande souvent si je n’en fais pas un peu trop. Pour les visites, c’est la Juge qui a décidé, il faut faire avec.
      Merci pour ton soutien Marie

      Like

  3. Nancy says:

    😦 Eh oui ! Malheureusement tout cela n’est pas simple.
    Il va falloir t’armer de courage et de persévérance … tu en as déjà fait preuve et j’ai confiance en toi chère Marie. Sois forte comme tu sais l’être Ma Belle !

    GROS BISOUS à vous deux
    Je suis loin mais je pense FORT à vous. (^‿^) ❀

    Like

    • Marie Kléber says:

      J’ai l’impression d’en manquer en ce moment Nancy. Je voudrai tellement réussir à tout gérer sans ces angoisses qui pourissent un peu mon quotidien. Merci pour tes pensées qui je le sais sont sincères.
      Grosses bises de nous deux.

      Like

  4. dhelicat says:

    Dur dur tout cela… à porter pour toi et pour le petit homme, je croise les doigts pour que roger ait “enfin” un comportement digne d’un papa, la médiation j’avoue que je n’y crois pas ce sont des paroles de psy de pacotille quand on a affaire à des personnes comme Roger et tout autre manipulateur … Mais tu as raison il faut mettre toutes les chances de ton côté et ne pas te mettre à dos les personnes qui gravitent dans ce petit monde de la justice il sera toujours temps de constater que/ cela marche (miracle) ou ne marche pas. Je pense bien à toi, j’ai du retard dans mes lectures mais j’ai vu que tu avais bien avancé dans variations… c’est super. Plein de bisous à toi et Tinou, si tu trouves un moment amène le nous un jour prochain…

    Like

    • Marie Kléber says:

      Tu résules bien ma pensée Catherine. Je ne vois pas comment la médiation pourrait fonctionner dans notre cas. Je sens qu’encore une fois, les gens vont tomber dans son panneau, celui de l’homme triste et impuissant. Je vais passer pour la folle ou la salope, au choix. J’en ais marre de devoir toujours me justifier, essayer de faire entendre ma voix. Merci pour samedi, j’espère en effet que ca se passera bien , pour le Tonio la Fouinette surtout.
      Pas de souci, je regarde mon calendrier de près et on essaye de se trouver une date pour venir prendre le thé!
      Mille merci et prends bien soin de toi aussi.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s