Sous un ciel de carte postale

Imagine toi et moi, il y a quelques années. Imagine toi et moi, un enfant dans chaque main. Imagine toi et moi aujourd’hui, sans les blessures de la vie, sans tous ces pourquoi au bout des lèvres. Imagine toi et moi, sous un platane du parc de la Tête d’Or. Imagine tous ces souvenirs que nous avons perdus. Imagine la vie que nous aurions pu avoir. Imagine ces rêves que nous avions dessinés, qui ne se sont jamais réalisés, que nous avons laissé tomber par manque de temps, par envie d’autre chose. Imagine ces histoires d’amour qui nous ont désarmés, qui nous ont fait perdre nos repères. Imagine nos idéaux qui ont pris l’eau sans que l’on s’en rende compte. Imagine nos illusions enfermées dans une malle, dans un grenier, prisonnières de centaines de toiles d’araignée.

Imagine la vie que nous aurions pu construire, les miroirs que nous aurions pu briser, à force d’envie d’abattre tous ces clichés. Imagine nos regards face à l’horizon. Imagine toi et moi, amis, à défaut d’autre chose, à défaut de s’aimer pour la vie.

Le temps d’un weekend, je suis redevenue une adolescente de 19 ans, amoureuse pour la première fois. Je ne t’ai plus cherché dans les rues, comme avant, comme à chaque fois que je revenais dans cette ville, cette ville remplie de souvenirs, d’un ciel de carte postale. Je me suis baladée avec ta sœur, on a évoqué le passé, tout ce qu’on n’a pas fait. Les photos parlent d’elles-mêmes. Je les ai toutes gardées. Je n’ai plus de pourquoi sur le bout de la langue. Je m’en veux juste un peu d’avoir refermé la porte trop tôt, de ne pas nous avoir laissé une chance de nous connaître autrement, d’évoluer ensemble différemment. J’étais jeune. J’avais des principes. Tout ou rien.

Mais si tu es heureux, n’imagine rien du tout. La vie est capricieuse. Les femmes le lui rendent bien. Ce sont les souvenirs qui nous restent qui comptent avant tout.

96510b9117bd9150992bf3a04a40deabSource Pinterest / Vieux Lyon

Advertisements

8 thoughts on “Sous un ciel de carte postale

  1. Qui n’a pas imaginé ce qu’aurait pu être sa vie si…Mais tu es raisonnable, pour rester sereine il faut parfois se contenter de bons souvenirs ! Bonne soirée Marie Bisous à tous les deux

    Like

    • C’est tout à fait juste Paulette. Et puis quand les souvenirs sont beaux, autant les conserver tels quels.
      Bises de nous deux.

      Like

  2. Paulette a raison qui n’a pas imaginé ce que l’on aurait pu faire, pu être, qui l’on aurait pu aimer si… Si l’on savait… Mais il ne faut pas t’en vouloir, c’est ainsi, c’est la vie … Ce qui ne s’est pas fait ne devait pas se faire et les regrets ne sont que ce que l’on a idéalisé peut être au fond de nous, alors ne garder que des bons souvenirs, les meilleurs et reprendre le cours de la vie, de ta vie… Et se réjouir d’un week-end heureux ou le passé s’est invité juste pour le plaisir de garder au fond de toi ces beaux souvenirs, bises Marie à toi et au petit homme

    Like

    • Je crois que c’est ce que j’ai décidé, garder les souvenirs intacts, beaux. Je ne veux pas les froisser ni même les offenser.
      Merci et belle journée à toi.

      Like

  3. Article qui m’est doux. Surement parce que moi aussi, je viens de parler des souvenirs. Et parce que c’est ce qui nous reste quand l’ailleurs, le présent l’a emporté sur le passé, sur ces jeunes gens qu’on était. Cet article est touchant, qui n’a pas pensé au “Et si, sauf qu’on laisse la vie continuer pour se faire d’autres souvenirs, des un peu plus beaux peut-être. Mais il y a toujours des lieux, des endroits, des musiques qui nous rappelleront à quelqu’un.

    Like

    • Toujours. On peut quelques fois se perdre dans nos “et si?” mais la vie continue et il faut savoir laisser les souvenirs au passé.
      Mille merci.

      Like

  4. Et si on savait tout ce qu’on sait qu’est ce qu’on ferait différemment? Rien? Tout? Très beau billet et qui me parle d’autant plus que Lyon me fait le même effet quand j’y retourne…

    Like

    • C’est souvent une question que je me pose Wondersissi. Peut-être que nous ferions des choix complètement différents.
      Lyon est une belle ville pour être amoureux…

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s