Avis Mitigé

Il y a deux semaines, j’ai à nouveau remis les pieds dans une librairie. J’avais oublié à quel point c’était bon de se retrouver entourée de livres, à quel point j’aimais regarder les livres, leurs couvertures, leurs histoires, à quel point j’aimais choisir des livres pour mes voyages en bus et mes déjeuners ensoleillés.

J’ai picoré ici et là, ne sachant pas très bien ce que je cherchais. Et puis je suis repartie avec un sac bien rempli. Il y avait du polar, le dernier roman d’Anna Gavalda, des recueils pour enfants et un livre de poche d’Olivier Adam. C’est par celui-là que j’ai commencé ma plongée littéraire, avide de découvrir ce qui se cachait derrière cet auteur dont j’avais longuement entendu parler.

Falaises.

Une histoire d’eau. Le drame d’une vie : se remet-on un jour du suicide de sa mère ? On suit le narrateur à travers les méandres de ces années noires, de ces années sans elle, avec un père devenu presque fou, un frère dont il finit par perdre la trace et une ribambelle de personnages, d’amis perdus, de souvenirs fatigués et oppressants. Au milieu de cette tragédie, il y a le visage d’une femme et d’une petite fille. La rédemption. L’eau tue mais l’eau a aussi le pouvoir de nous transformer, de nous faire renaître à nous-mêmes.

Je ressors de cette histoire avec une folle envie de m’y replonger. Mais aussi un malaise. C’est dur de voir tant de souffrance et de violence. Les mots déchirent ici et là mes illusions sur la vie. Et en même temps, on trouve dans ces lignes quelques gouttes d’espoir. Il y a l’envie de vivre.  Mais également l’envie de de plonger de l’une de ces falaises pour être absorbé par les eaux menaçantes et glacées.

C’est une histoire dure, qui débute avec le mot « nuit » et s’achève avec le mot « lumineux ». J’ai envie de dire que ces deux mots résument bien cette histoire. On passe de la poésie à une réalité crue et douloureuse.

Je ne sais pas quel conseil vous donner. Courrez le lire si vous n’avez pas peur d’avoir mal. Attendez un peu si vous ne vous sentez pas prêts à plonger dans les abîmes d’une telle tragédie.

falaises

Advertisements

15 thoughts on “Avis Mitigé

  1. Isabelle says:

    cool, un billet sur un bouquin 🙂 il a l’air intéressant ce livre, mais je sors d’une histoire de SF assez déprimante sur comment serait le monde en 2035 (que des drogués qui revivent dans le passé grâce à la drogue nommée flashback justement), alors je fais une pause avec les bouquins pour ado, en ce moment Le démons des brumes, on dirait un remix de toutes les séries pour ados avec vampires et Cie, en bouquin!!! Tu nous parleras du Gavalda 😉

    Like

    • Marie Kléber says:

      S’il te faut quelque chose de léger Zabou, oublie celui là directement.
      Je viens de commencer celui d’Anna Gavalda. J’en parle dès que je l’ai fini…
      Bises ma belle et bonnes vacances!

      Like

  2. Petitgris says:

    Merci de donner ton avis sur ce livre. Il doit être difficile…je ne me sens pas de m’y plonger à présent, j’ai besoin de légèreté. Dans quelques temps peut-être ? Bon lundi Marie bisous

    Like

    • Marie Kléber says:

      Si tu as besoin de légéreté, il faut en effet oublier Paulette. Je n’ai lu que ce livre de lui, mais je peux dire que c’est dur, même si l’écriture est agréable, voir poétique.
      Belle journée à toi.

      Like

  3. childhoodisbetter says:

    J’ai lu ce livre ma Marie (et quasiment la majorité des romans d’Olivier Adam) et je n’aurais pas pu mieux en parler. Il m’avait bouleversé et tu as parfaitement décrit mes sentiments en sortant de cette lecture. Tu aimerais probablement ses autres romans mais accroche-toi si tu t’y plonges car ils sont tous dans la même veine : terriblement noirs et bouleversants… Je t’embrasse ma belle ! Ps : mille mercis pour ton mail ❤ Je te réponds dans la journée.

    Like

    • Marie Kléber says:

      Merci beaucoup ma toute belle pour ton partage. Je crois que je vais attendre un peu, même si en effet son style me plait beaucoup.
      Je t’embrasse bien fort et te dis à très vite.

      Like

  4. Bloody Anna says:

    Oh super ta critique. Je suis un peu maso, du coup j’ai très envie de lire ce livre (et je connaissais pas du tout cet auteur), je pense qu’il (le livre) me parlera beaucoup. Je me demande seulement si c’est juste “douloureux” ou si on peut y voir une sorte de catharsis mais ça je le saurai une fois qu’il sera lu. Je crois aussi que à travers les mots, personne ne ressent la même chose, et surtout lorsque ça touche au “drame”. En tout cas, je reviendrai te dire ce que j’en ai pensé (n’attends pas un retour avant deux bonnes semaines au moins !)

    Like

    • Marie Kléber says:

      C’est assez douloureux comme histoire. J’ai voulu voir dans les dernières lignes, une lueur d’espoir, une avancée vers la lumière. Mais je ne saurai dire si telle est l’intention de l’auteur.
      Bonne lecture Anna!

      Like

  5. Nancy says:

    (^‿^) ❀❀ ✿ ❁

    Hello chère Marie ! 🙂
    Tu me donnes envie de lire ce livre.
    MERCI pour ce beau partage (je ne connaissais pas encore cet auteur, belle découverte pour moi).
    GROS BISOUS d’Asie vers Paris pour vous deux !!!!!

    Like

    • Marie Kléber says:

      C’est une belle découverte Nancy! Mais à lire quand on a le moral quand même…
      Grosses bises et Merci!

      Like

  6. romane says:

    J’ai eu la joie de rencontrer cet auteur en chair et en os au livre sur la place de Nancy il y a deux ans et c’est un homme impressionnant de calme et très intéressant ! Il a une superbe bouille en plus ! La groupie que je suis à même eu droit à sa photo !
    J’ai On ira voir la mer qui m’avait beaucoup plu adolescente.

    Romy

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s