Le pouvoir des mots

Ce texte fait écho à un bel article lu sur le blog Journal d’un Tournesol

Ecrire ses émotions. Noter ce qui nous fait vibrer ou ce qui nous fait souffrir. Lancer les mots sur le papier pour nous faire avancer.

Ecrire est une thérapie pour beaucoup. Quelques fois il faut aller au bout de la feuille, il faut laisser les mots tomber, même ceux qu’on préfèrerait garder secrets. Il faut oser pour se libérer. Cela fait un bien fou. Cela permet aussi de prendre conscience de nos limites, de nos peurs, de nos failles. Et de rebondir.

Ecrire donne des ailes à certains. Au bout de la longue lettre à un être parti trop tôt ou à la personne qui nous a quitté, il y à la paix. Les erreurs des autres ne nous appartiennent pas. Il faut un jour les laisser de côté et se concentrer sur nous.

Ecrire nous apparaît souvent comme un acte délicat, surtout quand dans notre tête c’est le chaos total. Les idées se cognent les unes dans les autres. La lumière se fait faiblarde. On se sent mal sans vraiment savoir pourquoi. Tout va bien autour de nous, mais il y a quelque chose qui nous empêche d’avancer, quelque chose d’invisible qui nous fait douter de tout.

Ecrire est courageux, surtout quand il faut avouer des blessures personnelles ou dévoiler une partie de nous dont l’image ne nous plaît pas. Mais pour avancer, il faut savoir se regarder tels que nous sommes. Imparfaits mais parfaits dans notre imperfection. Tout est toujours possible, rien n’est jamais figé. Nous possédons des énergies et la capacité de recréer.

6dbe894842714abf4a1f86915f73c325

Ecrire peut nous aider à lâcher prise. Nos témoignages peuvent aussi permettre à d’autres de s’en sortir. Le monde est fait de liens invisibles. Nous sommes tous liés d’une manière ou d’une autre. Et un être humain sauvé du chaos de l’existence entraîne souvent d’autres vies dans son cheminement de renaissance.

Je finirai sur cette phrase de Nietzsche que j’ai découvert récemment mais qui me parle profondément : ” Il faut porter du chaos en soi pour accoucher d’un étoile qui danse”.

Qu’en pensez-vous ?

Advertisements

22 thoughts on “Le pouvoir des mots

  1. Ecrire c’est créer
    Et créer c’est dévoiler une partie de soi, tel que l’on est vraiment. Chose exceptionnelle dans ce monde de faux-semblant où on doit se cacher et se protéger si on ne veut pas être blessé…
    Alors c’est normal que de mettre ses émotions en forme nous permets de nous sentir mieux 🙂

    Like

  2. Noter courageusement tes émotions c’est aussi partager avec nous ! 🙂 Rien n’est plus triste et vide que ces filles à qui tout semble sourire et qui ne vibrent pas, ne ressentent rien pas même le plaisir ! Tu es vivante Marie et tu as gagné les plus belles victoires de ta vie ! 🙂 Bonne fin de journée Bisous

    Like

    1. Ecrire me rend vivante Paulette. Et c’est ce qui m’a en partie sauvée, pouvoir mettre des mots sur mes maux.
      Bises et bonne soirée.

      Like

  3. En cours de philo on a vu que Freud (je crois que c’était lui, mais je ne suis plus très sûre) pensait que les mots pouvait guérir. Et je crois que quelque part ça marche. Parce qu’avant, il y a quelques mois, j’avais souvent des compulsions alimentaires sans trop savoir ce que c’était, et depuis que je sais que c’était des compulsions je n’en ai plus trop ou au moins je sais ce qu’il se passe et c’est plus facile pour ne pas céder à la tentation de manger. Bon, de là à guérir les grosses maladies du genre de l’anorexie mentale et tout ça je ne pense pas mais bon…

    Like

    1. Les grosses maladies peut-être pas (quoique). Mais c’est vrai que les mots ont le pouvoir de guérir l’âme et le corps; Chaque mot nous libère. Chaque mot nous soulage Melgane et doucement nous renaissons à la vie.

      Like

  4. L’écriture est à mon sens la plus belle et précieuse invention de l’homme ! J’aime écrire… Mais je pense que j’ai encore trop de retenue, une certaine pudeur dans les mots… Pensées affectueuses.

    Like

    1. Karine, plus on pratique, plus on ose écrire. Il y a quelques années encore, je trouvais que je me limitais trop. Et puis la vie a fait le reste.
      Bises et douces pensées.

      Like

  5. Ecrire c’est laisser nos pensées s’exprimer, c’est laisser notre peine sur du papier ou sur un clavier. J’ai beaucoup de choses à dire et à écrire mais souvent je n’ose pas. Bisous et bon week end.

    Like

    1. Il faut du temps pour oser ma belle. Il faut aussi se laisser aller, se dire qu’on a rien a perdre. Pour moi, c’est venu avec le temps. Ca fait tellement de bien que je ne peux plus m’en passer. Grosses bises et bonne semaine.

      Like

  6. Merci ma belle, ces derniers temps on se nourrit l’une l’autre par nos articles on dirait. Si j’avais le temps d’écrire plus j’aurais rebondi sur deux ou trois des tiens encore 😉
    Parfois les mots viennent tout seul, c’est ce qu’il s’est passé cette nuit pour moi : tu es mal, sans trop savoir pourquoi, et tu écris… au bout de quelque paragraphes tu laches un truc, tu mets enfin un mot sur le malaise, et tout s’éclaire. Je ne sais pas si ça te le fait aussi…
    C’est sûr, écrire libère profondément. Et merci pour cette phrase qui résonne fort en moi 😉

    Like

    1. On s’inspire et c’est plutôt positif. Je trouve aussi qu’écrire nous aide à mieux comprendre ou analyser les choses, à voir quelque chose qu’on n’avait pas vu avant et qui soudain prend tout son sens.
      Je t’embrasse fort.

      Like

  7. J’écris tous les soirs dans mon journal, ça me soulage et ça me calme , après je peux m’endormir tranquille. J’adore écrire que ce soit dans mon journal pour me libérer, dans mes romans pour laisser courir l’imagination ou encore sur mon blog en partageant mes expériences, mes croyances, mes concepts de vie en espérant que cela aidera quelqu’un.
    Ton article me parle donc beaucoup et comme toi, je pense qu’au fond, tout est lié.

    Like

    1. L’écriture comme tu le décris, est une merveilleuse source d’inspiration. Je pense que quand on a une passion , un talent, des choses à dire, des coups de coeur à partager, il faut le faire, il faut parler et oser.
      Continues sur ta lancée!

      Like

  8. Pour moi, écrire me permet de trouver mes mots. Je ne les connaissais pas avant. Je ne me connaissais pas. Je n’en suis qu’aux balbutiements, mais plus mes phrases s’étoffent, plus elles s’adoucissent de texture et de couleurs, plus mon être s’enrobe de sensualité. Je crois que les mots sont ce qui nous construisent le mieux et le plus durablement. Je viens d’un milieu populaire, sans livres à la maison et où “parler bien” est considéré comme prétentieux. Je viens donc d’une famille où les désaccords se règlent à coups de cris ou de ceinturon. Depuis les mots, la violence s’efface en moi. Et je leur en serai éternellement reconnaissante…

    Like

    1. Musa, merci beaucoup pour le partage de ton témoignage. Les mots ont un réel pouvoir libérateur et apaisant. Qu’ils t’accompagnent sur ton chemin de vie et te permettent d’avancer, de grandir et de transformer ta vie.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s