Les 10 choses qu’on ne m’avait pas dites sur l’accouchement!

Et voila mon article au succès phénoménal, publie sur So Busy Girls (mais si, le webzine très sympa qui laisse la parole aux bloggeuses de tous les horizons). l’idée m’est venue en feuilletant mon carnet de grossesse: L’accouchement et ses idées reçues, tout un programme. Et s’il vous plaît, a la fin de cet article, lâchez vous!!!

accouchement4_1963

Que les contractions peuvent durer plus de 24h

Sincèrement, ça a été un choc quand je me suis pointée à la maternité après 15h de contractions, assez intenses tout de même, et que la sage femme m’a fièrement dit que c’était super, j’étais dilatée à 2cm.

Que l’aiguille de péridurale n’est pas si grosse que ça

Elle paraissait gigantesque au cours de préparation à l’accouchement et ça m’avait fait flipper. La péri, on ne m’y prendrait pas. Sauf que je ne savais pas que les contractions faisaient si mal et qu’elles duraient si longtemps.

Que le bain chaud ne te laisse aucun répit

Pour moi, ça n’a pas marché. J’ai même détesté. J’ai bien essayé de me détendre et de respirer mais je crois que je ressentais encore plus la douleur dans l’eau. Un vrai carnage.

Que les contractions peuvent être ressenties de manière ininterrompue

Naïvement tu crois que jusqu’à la fin tu vas pouvoir au moins respirer trois secondes entre chaque, mais c’est du flan. Pendant 5 heures, je n’ai eu aucun moment de repos. Impossible de manger. Impossible de faire deux pas, sans avoir l’impression que j’allais m’écrouler.

Que ton partenaire d’accouchement à intérêt à avoir des mains en acier

Je peux te dire que broyer des mains devient une seconde nature des que la contraction monte. C’est instantané. Pourtant ma meilleure amie, qui m’assistait, était toujours prête à me tendre la sienne des que je l’appelais. Elle a gardé des séquelles quand même!

Que quand on te dit que tu pousses bien, c’est du baratin

Je poussais et rien ne venait. Ah si, la sage femme voyait les cheveux. Et plus je poussais, plus elle voyait de cheveux, plus elle me congratulait. Mais la tête de bébé demeurait bien au chaud, à l’intérieur. Si bien qu’à un moment donné, elle a compris que je ne gobais pas ses âneries et elle a sorti l’artillerie lourde, la ventouse !

Que la cicatrice d’épisiotomie, ça déchire grave

Et les contractions à cote, c’est du pipi de chat. Pour douiller, j’ai douillé. Je ne pouvais pas m’asseoir. Je marchais comme un crabe sorti de son épuisette. L’horreur absolue.

Que ton bébé cherchera ton sein des qu’on le posera sur toi

Autant il était bien, tout serré contre mon sein. Autant il n’a pas cherché à téter. Et au bout de deux jours, j’ai abandonné l’allaitement qui était devenu le pire moment de notre journée à tous les deux, pour le bon vieux biberon qui a fait deux heureux.

Que ton intimité, tu pouvais la mettre au vestiaire

Le jour J, tu ne penses à rien d’autre qu’à ton bébé. J+1, tu sors de ta léthargie. J+2, tu constates avec effroi que tu pisses le sang, que ton ventre est tout flasque et que tu es trop faible pour te lever et aller aux toilettes. Et là, moment historique, tu découvres, Mr Le Bassin, celui qui va transformer ta vie. Tu peux enfin faire pipi. Devant tout le monde, et alors, où est le problème!

Qu’à peine une semaine après, tu dirais « ce n’était pas si terrible enfin…»

Une petite semaine pour oublier que tu étais à l’agonie, que tu répétais en boucle « mais pourquoi elles disent toutes que c’est le plus beau jour de ta vie », que tu jurais que c’était la première et la dernière fois, que tu ne ferais pas un petit frère ou une petite sœur à ton bébé.

Et maintenant, place à tes souvenirs…

Advertisements

27 thoughts on “Les 10 choses qu’on ne m’avait pas dites sur l’accouchement!

  1. fleurdementhe says:

    A la lecture de “Que la cicatrice d’épisiotomie, ça déchire grave”, ma mâchoire a rippé, mon chewing-gum a dérapé et je me suis mordue la langue ! Pas encore d’accouchement de mon côté, peut-être un bébé l’an prochain qui sait ? Mais j’ai un peu peur quand meêm avec tes récits 😉

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      L’episio, c’est reserve a une elite!!!
      Ce n’est pas si terrible que ca en a l’air. C’est juste une experience formidable a laquelle on n’est jamais vraiment preparee et qui nous transporte dans un univers de douleur et de bonheur!

      Like

  2. Dhelicat says:

    Mais je te jure que parfois 1/ ça se passe mieux je n’ai attendu que 5h pour avoir mon 1er avec l’affreuse épisiotomie qui déchire et sans péridurale, mais pour les deus suivants la sage femme à réussi a ce que j’accroche sans épisiotomie alors que les bébés étaient plus gros dont le dernier plus de 4 kg, tu as raison de parler de l’après et de l’allaitement j’en ai un souvenir abominable même si j’ai fait allaitement mixte pour les 3! Allaiter oui mais au prix de quelle douleur! Bisous Marie un très beau billet

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      3 enfants et 3 accouchements differents! Le souvenir reste memorable. On oublie vite la douleur dans des cas comme ceux-la.
      Merci Catherine. Grosses bises de nous deux.

      Like

  3. De.Lye says:

    Que c’est beau l’accouchement.. Bon je suis un peu ironique mais vu de l’extérieur ça a l’air d’une sacrée épreuve quand même ! 🙂
    La chose qui m’avait le plus “choquée” et qu’on peut déféquer pendant l’accouchement…

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      En meme temps, quand tu accouches tu ne penses a rien d’autre, qu’a gerer ta douleur. Et une fois que c’est passe, tu te sens prete a etre enceinte a nouveau!!

      Like

  4. Petitgris says:

    Ton billet c’est du vrai, du vécu ! Pour moi ce furent 17h de contractions, pas de péridurale, un accouchement sec, des piqûres d’accélérateur de dilatation, une épisiotomie et un masque à oxygène sur le nez pour terrifier Junior à son arrivée ! Mais dès que je l’ai vu plus rien ne comptait plus hormis LUI ! Si un accouchement n’est pas une franche partie de plaisir, ce moment reste magique dans la vie d’une femme. …mais je n’ai plus voulu lui donner de petit frère ! 😀 Bravo pour ce billet Marie . Bisous

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Un beau package pour toi aussi!
      Mais des que Boubou est sorti, plus rien d’autre ne comptait, ni la douleur, ni la fatigue. Il etait la et j’etais heureuse comme jamais.
      Merci pour tout. Grosses bises.

      Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Je pars lire ton article. L’accouchement fait peur, mais c’est normal. Des qu’on est dans l’action, on ne pense plus a toutes les apprehensions que l’on avait avant. Gerer la douleur devient une obsession!!

      Like

  5. coquelicotetcompagnie says:

    Je n’ai jamais rien vécu qui ressemble autant à une montagne russe : l’horreur, pendant, et le bonheur parfait quand j’ai tenu mon fils dans les bras!
    Je viens de m’abonner à ton blog. Premier article très sincère. Je découvrirai la suite avec plaisir!

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Mille merci! Une montagne russe, j’aime beaucoup l’image, si reelle. Bienvenue ici et j’espere que la suite te plaira.

      Like

  6. line-12 says:

    J’ai adoré ton article, il m’a à la fois fait rire et m’a aussi donné envie de pleurer…parce que malgré tout, toute la souffrance aussi dur soit elle, et bien ce fut le premier jour de sa vie et le début de la mienne, LE jour ou je suis devenu maman.
    Moi je savais pas que le “faux travail” existait, oui trois jours de contractions pour une dilatation à 1cm, que de réjouissance…à ce rythme là on est bien contente que la GROSSE aiguille de la péri vienne enfin se planter dans notre dos entre deux contractions.
    Moi j’aurais bien aimé pousser, mais mon poussin souffrait trop, et apparemment moi-aussi, alors hop césarienne sous anesthésie générale 😦 tout se travail pour ne rien voir.
    Et pour le coup, en effet l’intimité est au dortoir et on peut s’asseoir copieusement sur sa dignité… Je repense au Monsieur sage-femme venu me laver (césarienne oblige impossible de se lever pendant quelques jours), la mare de sang pendant plusieurs jours et la sonde urinaire.
    Mais il était là, Mr bonheur, il était juste parfait, je l’ai vu quelques secondes en me réveillant de mon anesthésie générale. Si beau, si lui…tout ce dont j’avais rêvé mais en mieux. Tellement d’amour, c’était dur, le ventre est toujours mou, des belles vergetures, j’ai des séquelles, une belle balafre, mais sa valait le coup et pas qu’un peu…et je recommencerai…par amour.

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Si on m’en offre un autre, je signe de suite aussi. Parce que c’est une experience formidable, une qui n’appartient qu’a nous.
      L’envers du decor fait partie du decor. Une naissance sans douleur, ne serait pas une naissance.

      Merci pour ton gentil mot et ton temoignage. Bonne continuation!

      Like

  7. Etteilla says:

    Et bien voilà, j’avais pensé à faire ce type de billets il y a plusieurs mois de cela…du coup, je vais aller le rédiger de suite! Le premier point en tt cas à été le même pour moi! 😀

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Va l’ecrire et tiens moi au courant. Un accouchement qui dure plus de 24h, ca a l’air d’etre assez monnaie courante. Et dire qu’il y en a pour qui c’est emballe en moins de 4h!

      Like

  8. Marie says:

    Quand j’ai accouché de mon premier enfant à 21 ans, j’en ai un peu voulu aux femmes de ma famille… aux femmes de mon entourage… aux femmes du monde entier !!! Pourquoi personne ne nous prévient à l’avance de ce qui nous attend ?! Quel décalage entre l’ambiance feutrée dont on entoure la naissance (femmes en tête !) et la violence de ce qui se passe dans la salle de travail.
    Les portes de la maternité étaient mauves et rose bonbon, ça je ne l’oublierai jamais… Derrière ces portes, du rouge sang à n’en plus finir et un bébé bleu…
    Bien sûr, ces moments intenses ont été les plus forts de toute ma vie, à tel point que j’ai recommencé 3 autres fois. Mais j’ai jamais vraiment avalé cette hypocrisie générale !
    Merci, Marie, d’avoir soulevé ce point.

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      J’imagine qu’a 21 ans ca doit etre un choc encore plus brutal. A 21 ans on fait encore confiance. Un complot hypocrite, tu as raison Marie. Meme si ces instants la sont irremplacables.
      Je t’embrasse fort et merci.

      Like

  9. pomdepin says:

    Complètement d’accord avec toi…sauf la fin! Je suis peut être une chochotte, mais contrairement à ce que me disais ma chère belle mère ( si, si…), je n’ai pas oublié combien ça a été horrible pour mon deuxième. Ni au bout d’une semaine ni de plusieurs années. Mais ça ne m’a pas empêcher d’en faire trois autres! Il faut juste ce rappelle que ça ne se passe pas toujours mal. Et je n’en veux pas du tout à celles qui mettent 4 heures à accoucher. Pas du tout! Hum! 🙂

    Like

    • Les Chroniques de Marie Kléber says:

      Merci pour ton temoignage Pomdepin. Quelques fois cela laisse des traces. Mais comme tout accouchement est different, meme pour une seule femme, la vie continue.
      Pour l’accouchement en 4heures, j’ai quand meme une petite jalousie, quoique…

      Like

  10. Anne-Laure says:

    Accouchement en 2h (pour un 1er) : sacrum luxé, coccys cassé, hématome vaginal. et problèmes d’incontinence pendant neuf mois ensuite (40 sénaces de rééducation). C’est le bébé “bouchon de champagne” m’a-t-on expliqué. Deux heures de contraction A BO MI NA BLES pendant lesquelles j’ai vraiment vu la mort tellement la souffrance était intense. Ma fille a deux ans ; je l’aime plus que tout au monde. Mais je n’ai rien oublié ; j’ai fait des cauchemar pendant des mois. Voilà, je voulais dire qu’une naissance (trop) rapide ça n’était pas génial non plus… trop violent.

    Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s