Ma palette de Couleurs

Hier je lisais un article intéressant, écrit pat Milie Zen, que vous pourrez retrouver ICI. Elle nous parle de la vie dont elle veut, de ce qu’elle souhaite construire et comment elle envisage l’avenir.

Jusqu’à aujourd’hui (entendez très récemment), j’ai vécu ma vie en pensant « A quoi je sers ? ».

Je ne voyais pas vraiment pourquoi j’étais là, pourquoi j’étais née, puisque je ne trouvais pas ce que je voulais faire de ma vie, je n’arrivais pas à mettre le doigt sur mes passions, sur mes envies. Je voulais sauver le monde, tout le monde, mais n’ai jamais réussi à m’engager dans quoi que ce soit. J’avais des idéaux mais des idéaux difficiles à mettre en pratique. Je voulais tout, tout de suite, mais faute de me concentrer sur une chose, je n’obtenais rien.

Je ne pensais être faite ni pour l’amour, ni pour le couple. Et le mariage me l’a bien rendu.

Je pensais être quelqu’un fait pour la solitude. Mais je ne pouvais pas vivre isolée des autres.

Enfin, pour faire bref, ma vie était un véritable champ de bataille et j’étais complètement paumée. J’avais l’impression de courir après ma vie et des que je sentais que je touchais quelque chose qui pouvait m’offrir la stabilité que je recherchais, il s’agissait en fin de compte d’un mirage.

Se projeter dans l’avenir était pour moi synonyme d’angoisse et j’évitais toujours cette question, qui revenait assez souvent dans la bouche de mes interlocuteurs.

Je vivais dans une sphère qui n’appartenant qu’a moi, une sphère qui n’était ni le passé, ni le futur et encore moins le présent. Je vivais en apesanteur, attendant le signe tant espéré, qui viendrait me délivrer de cet état de fait désarmant. J’étais comme un funambule sans dextérité, qui regardait le vide et attendait le coup fatal ou le miracle.

 Pause – Je me relis et je constate que ma vie n’était pas réjouissante. La faute à qui ?

dc58cb6b4180fb24fa503a3c62d69f88

 Moi. J’étais l’actrice de ma vie et j’avais du pain sur la planche.

Souvent je lis des témoignages de mamans qui disent « avant je n’étais rien. Mon enfant m’a tout donné ».

Ce n’est pas mon cas et d’ailleurs je trouve souvent cette phrase bien triste.

Mais je peux dire qu’avant j’étais une fille perdue. Mon enfant m’a donné l’énergie, l’envie de me dépasser, d’arrêter de me plaindre sur mon sort et de vivre ma vie pleinement, comme il se doit. A partir de ce moment la, j’ai arrêté d’éparpiller des bribes de ma vie à droite, à gauche et je me suis concentrée sur ce que je voulais faire de mon présent et de mon avenir.  C’était tout nouveau pour moi et assez effrayant d’ailleurs.

Et puis Rumi est venu éclairer mes heures sombres. A l’époque ou Rumi enseignait, il conseillait à ses élèves de noter les trois choses primordiales pour eux, les trois projets qui leurs tenaient a cœur de réaliser pour avoir une vie épanouie et heureuse. Il disait également que si les trois n’étaient pas compatibles, il ne fallait en choisir qu’un au final et baser sa vie dessus.

Aujourd’hui, je suis encore en train de définir ces trois priorités. Je veux qu’elles soient claires et qu’elles soient le reflet de moi-même, et de non de ce que les autres attendent peut-être de moi.

J’ai déjà des mots, des idées. Petit à petit je décide de ce qui est important pour moi et chaque fois que mon esprit divague, qu’il se perd dans d’autres sphères, je reviens à ces priorités, je reviens à ce qui compte, à ce qui a de la valeur à mes yeux.

Le reste arrivera ou pas, ce n’est pas grave. Le reste, c’est le sel de la vie, les petits bonheurs qu’on n’avait pas vu venir, les miracles qui jalonnent notre quotidien. Le reste c’est ce qui ne se planifie pas, c’est prendre les choses comme elles viennent et faire de nos échecs des tremplins.

Aujourd’hui, je me pose et je regarde ma vie. Rien n’est figé. Tout recommence. Tout se transforme. L’avenir est à dessiner avec ma propre palette de couleurs.

Et vous, quels sont vos objectifs, vos choix de vie ?

Advertisements

18 thoughts on “Ma palette de Couleurs

  1. Encore un très beau billet! Tu as raison rien n’est figé et je suis sûre que tu sauras faire de votre avenir à toi et au petit homme un avenir plein de belles couleurs!… Je te souhaite d’y trouver plein de bonheur, bisous Marie

    Like

    • Merci Catherine. Se concentrer sur l’essentiel est important pour moi, qui ai tendance a me disperser facilement.
      Bises de nous deux.

      Like

  2. “Je ne voyais pas vraiment pourquoi j’étais là, pourquoi j’étais née, puisque je ne trouvais pas ce que je voulais faire de ma vie, je n’arrivais pas à mettre le doigt sur mes passions, sur mes envies. […]J’avais des idéaux mais des idéaux difficiles à mettre en pratique. Je voulais tout, tout de suite, mais faute de me concentrer sur une chose, je n’obtenais rien.

    Je ne pensais être faite ni pour l’amour, ni pour le couple. […]
    Je pensais être quelqu’un fait pour la solitude. Mais je ne pouvais pas vivre isolée des autres.”

    C’est exactement ce que je ressens en ce moment !

    Like

    • C’est l’etape difficile. Tout est flou. Rien ne semble possible.
      Et pourtant un jour tu verras tout sera possible. Courage. Je suis passee par la et je sais que seul la temps, la vie nous permette de depasser ce stade.
      Dis toi que c’est temporaire. Un jour ce ne sera qu’un souvenir de plus sur ton parcours.

      Like

  3. Quel beau billet, très positif! J’aime beaucoup ta façon de voir les choses, de ne pas nier le passé et d’en faire un bilan qui te permet d’avancer. Je suis sûre qu’on fond de toi tu connais déjà tes priorités, vu comme tu vas de l’avant! Je t’embrasse, continue comme ça!

    Like

    • Merci mille fois Malise! Et merci pour tes encouragements.
      Mes priorites se dessinent au fil du temps. Mais deja j’ai passe un cap, et un qui me fait du bien.
      Belle journee et grosses bises de nous deux.

      Like

    • Ca me fait plaisir que cet article te plaise autant Loupiotte. En tous cas, cela m’a fait beaucoup de bien de l’ecrire.
      Bises et belle journee!

      Like

  4. Merci pour ce joli rappel. C’est important de redéfinir régulièrement ses priorités, histoire de ne pas se perdre en cours de route. 🙂

    Like

    • C’est tout a fait ca Marie. Des qu’on sait ou sont les fondations solides de nos vies, des qu’un coup de vent nous fait perdre l’equilibre, nous savons ou revenir, ou puiser a nouveau du courage et de l’energie pour repartir.
      Belle journee a toi!

      Like

    • Je suis passee par la alors j’essaye d’aider comme je le peux. Plein de courage. Je t’embrasse et tiens le coup. Le soleil finira par briller a nouveau, tu verras.

      Like

  5. Bonjour Mademoiselle K !

    Certains passages de ton article font bien écho chez moi.

    Mes choix de vie ne sont pas si clairement formulés, mais les objectifs, j’y travaille !

    Bonne journée à toi 😉

    Like

    • Merci Una Idea. Je pense qu’il faut du temps pour les definir et redefinir. Mais ce n’est jamais du temps perdu, puisque nos objectifs evoluent avec nous.
      Merci et bonne fin de journee!

      Like

Comments are closed.