Posted in Carnets de route

Un jour, j’ai été Au pair!

La première semaine, c’était encore les vacances. Donc j’avais devant moi une semaine pour m’habituer à la routine de deux petites filles à l’agenda bien chargé.

Au programme :

  • Faire répéter les phrases deux fois, trois dans certains cas.
  • Ne se séparer sous aucun prétexte de son dictionnaire.
  • Arrêter de faire répéter (au risque de ne rien comprendre et de ne pas savoir quoi faire au moment donne et d’être vraiment dans la M****) parce qu’on a vraiment l’air débile à ne même pas capter des phrases aussi simples que « You give the girls their lunch at 1pm, before taking them to Ciara’s home ».
  • Intégrer le dialecte et l’accent des filles qui pour « The Beatles » disent « The Beagles » (je n’ai fait le rapprochement que le jour ou F. et A. se sont mises à danser sur « Yellow Submarine » ).
  • Se marrer quand F. se tord de rire parce que vous ne connaissez pas les « Beagles » – quand même !
  • S’avaler bonbons, pâtes au fromage, crackers au nutella, pop corn salés de 9h du matin à 5 h du soir avant de passer à table pour le dîner à 5.45pm.
  • Prendre la fâcheuse habitude de grignoter après le repas – Parfait pour garder la ligne !! (à 8h30pm on à la dalle).
  • Ecouter Barney (Un gros nounours Violet et Vert) nous répéter « I love you – You love me – We are a happy family » en remuant son popotin – le reste c’est du charabia à ce stade de notre évolution en terre étrangère.
  • Apprendre à mettre les céréales avant le lait (le lait puis les céréales, ca les a bien fait rire !).
  • Se retenir de boire au bol (« Ohhhhhhhhhh, that’s nooooooot goooood » )
  • S’acheter une tenue de combat (Jogging et Sweater) pour éviter de retrouver ses beaux vêtements décorés de patates écrasées, peinture et restes de yaourt, sans compter l’habitude adorable des filles de s’essuyer les mains sur vous, en feignant de vous faire un câlin………….No comment.

Une semaine sous le signe de la mise en situation pratique. De 1h le premier jour a un après-midi entier en fin de semaine.

Mais avant de passer à l’action, un briefing matinal autour d’un café au lait, accompagné d’un scone fait maison (ça ne se refuse pas) s’impose :

Les goûts des filles, leurs activités, leurs amis

L’école, les horaires décales, les mamans, le parc, la librairie

La poussette de F et la trottinette d’A

L’uniforme, les affaires de danse et de piscine

Les pyjamas party et anniversaires

Le collage, la peinture, les poupées, les puzzles

Le ménage, le rangement de la chambre et la salle de jeu, le repassage, les machines à laver

Les baby-sitting mercredi et samedi

Ecouter, comprendre, ne pas brusquer, laisser le temps au temps

Ne pas se démoraliser et communiquer
Fin prête pour le grand show. On est lancée sur la ligne annuelle d’un marathon hors des sentiers battus….

Author:

Auteur - Blogueuse et Poète. J'écris comme je respire... Author - Blogger and Poet. Writing is my breath, my voice, my dream...

13 thoughts on “Un jour, j’ai été Au pair!

  1. Ma meilleure amie est partie au pair chez un couple de Libanais. Comme toi elle a dû s’adapter , pas toujours facile. Cela demande une grande souplesse de caractère et une infinie patience 🙂 Bravo à toi d’avoir tenu 🙂 Belle soirée bisous

    Like

    1. C’etait une super experience, que je conseille a tous. Bien sur les debuts ont ete un peu cahotiques, mais j’ai aussi eu la chance d’etre dans une famille super, avec laquelle je suis toujours en contact.
      Bonne journee a toi et merci.

      Like

  2. C’est le bon moyen d’apprendre une langue mais cela demande une faculté d’adaptation et un bon caractère et de la gentillesse bisous

    Like

    1. Le meilleur je dirais Catherine!
      Pour moi en tous cas cela a ete une experience memorable, bien que peu evidente au debut. Belle journee a toi. Bises de nous 2.

      Like

  3. Ca me fait penser à mon arrivée à Londres…
    La meilleure année de ma vie! Et les anglais sont si adorables 🙂
    Ca me manque parfois tout ça au point que j’ai parfois qu’une envie: tout plaquer pour retourner m’installer là-bas!

    Like

    1. Je te comprends Natalee. Je suis restee plus de 6 ans dans mon pays d’ “adoption” et aujourd’hui je n’ai qu’une envie, repartir.
      Merci pour ta visite!

      Like

    1. Il faut s’adapter c’est sur et ce n’est pas toujours evident, surtout avec deux petites filles qui ne jurent que par la precedente Au Pair et une langue que tu ne maitrises pas du tout.
      Mais le tout est extra!
      Bises et belle journee a toi.

      Like

    1. C’est une super experience. Il y a plein d’organisme. Tape Au Pair sur google, il y a forcement une agence pas trop loin de chez toi.
      Il faut deposer un dossier. Ca coute un peu d’argent mais par ce biais tu as plus de guaranties. Ou tu peux passer par des sites qui te mettent directement en contact avec des familles.

      J’espere que tu pourras realiser ce projet!

      Like

Un mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.