Ta trahison – Mon choix

a75a57744bf0a443587c76d784cff170

J’ai attendu un signe de toi. J’ai cru que tu te battrais pour moi, comme je l’avais fait pour toi.

J’ai attendu que tu fasses un pas vers moi. En vain.

Tu appelles et tu te plains. Tu m’accuses de vouloir ta chute. Tu vis dans le déni de ce qui s’est passé ce soir la. Tu as oublié les mots que tu m’as dits. Tu n’as retenu que ma faute à moi, ma fuite précipitée. Tu ne t’es pas remis en cause. Se remettre en cause pour toi, c’est se renier.

Dans mes nuits, c’est ton fantôme que je croise, tantôt transis d’amour, tantôt menaçant. Et je fuis encore ou je me cache, je protège un enfant.

Il y à des jours ou j’arrive à t’oublier. D’autres ou je perds pied, juste le temps de me rappeler qu’un jour de juillet, il n’y a pas si longtemps, je t’ai dit oui et j’y croyais.

Au détour d’une rue ou d’un souvenir, au goût parfois un peu amer, je me souviens de toi. Je relis tous ces mots d’amour que j’ai écris. Je revois toutes ces cartes déposées sur la table, pour calmer une dispute ou juste pour te souhaiter une belle journée, ces cartes que tu ne lisais plus, que tu laissais de coté, comme si j’avais commis un crime grave, comme si j’étais punie.

Les autres disent qu’avec le temps je vais comprendre ce que signifiait nous deux pour toi.

Aujourd’hui je parierai sur un mensonge, même si j’ai ma conscience pour moi. La trahison vient de toi. Mais même ça tu n’as pas eu le courage de me l’avouer. Tu préfères me mentir, me dire que tu m’aimes encore et parader en ville aux bras d’une autre que moi.

A elle aussi tu as dit qu’elle était comme ta chaire, que jamais tu ne pourrais la blesser, l’humilier ?

A elle aussi tu fais croire que pour un enfant tu es prêt à tous les combats ?

Ce sont tes mots. Je les ai crus.

Mais j’aurai du savoir qu’un homme qui ne respecte pas ses promesses, qui utilise le silence pour punir les maladresses des autres est un homme qui ne me mérite pas.

Je n’attends plus de signe de toi.

Il n’y en aura pas.

Tu vas continuer à penser que je te fais du mal par plaisir, pour te faire souffrir. Mais moi je ne suis pas toi.

La seule chose que je voulais c’est te donner une chance d’être un homme, un papa.

Advertisements

22 thoughts on “Ta trahison – Mon choix

    • Merci Petitgris. Quelques fois je perds pied, je ne comprends pas pourquoi j’ai tendance a toujours tomber dans le panneau, a me dire “au fond peut-etre que ce qu’il dit est vrai”.
      Ca passera surement avec le temps.
      Bises

      Like

  1. Un très beau billet plein de cette émotion qui te caractérise, ne le laisse pas te manipuler encore… L’indifférence est le plus sûr des mépris, en réponse à son indélicatesse et au mal qu’il vous fait à toi et au petit homme… Bisous marie, amicales pensées!

    Like

    • Je prends sur moi Catherine. Mais comme je le disais plus haut, il y a encore des moments pendant lesquels je me demande “est-ce que je suis folle?”.
      L’indifference c’est la seule arme qui peut nous sauver aujourd’hui. C’est pour ca que je ne decroche jamais le telephone, nous n’avons plus rien a nous dire.
      Je t’embrasse fort et merci pour tout.

      Like

  2. Voici les mots de la sagesse chinoise :
    « La colère d’aujourd’hui peut se révéler la chance de demain. Comment ne peut on pas dire que la souffrance d’aujourd’hui sera la joie de demain ? »
    Faire face à la souffrance est déstabilisant et humiliant. Mais n’oublie pas chère Melle K que tu peux et tu vas t’en sortir grandie !
    Garde le cap et garde la tête haute Ma Belle ! La personne qui t’a fait du mal ne mérite pas tes mots. Elle ne mérite que l’indifférence.
    Gros bisous pour toi.

    Like

    • Merci pour ces lignes pleines de sagesse Nancy. Tes mots m’accompagnent et me font du bien. Ils sont toujours justes et m’aident a aller de l’avant et a retrousser mes manches.
      MILLE MERCI!

      Like

  3. Pas facile tout çà 😦 c’est écrit de façon si émouvante et si juste.
    Je pense à toi et te fais de gs bisous avec tout le soutien possible ❤ et surtout, pense à toi ma belle…

    Like

    • Merci, c’est tres gentil.
      Apres la pluie, le beau temps. J’y crois meme s’il y a des jours ou je suis prete a baisser les bras.
      Grosses bises.

      Like

  4. Il est magnifiquement dit, je pense que tu m’as inspiré à écrire un article comme tu le fais ! Je comprends mieux ton com’ sur mon article :/

    Like

    • Doucement mais surement, j’avance vers une vie plus sereine et apaisee, loin de ces annees qui m’ont depossedees de moi-meme.
      Merci et belle journee a toi!

      Like

  5. Je trouve ça très mature et responsable que tu lui “autorises” toujours d’être un père ! Je déteste les gens qui se victimisent sans prendre conscience de leurs erreurs…

    Like

    • Meme si lui ne s’en donne pas les moyens.
      J’ai consciente d’etre en partie responsable de ce qui s’est passe entre nous, mais j’ai aujourd’hui la certitude que je ne meritais pas un tel traitement.
      Bises et merci.

      Like

Un petit mot doux pour la route...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s