Apprendre à se taire

En ce moment mes collègues manquent de travail et comme le patron est souvent en déplacement, ils se lâchent.

Quelques fois c’est drôle. Et souvent ça l’est beaucoup moins.

Peut-être qu’il n’y a que moi que ça dérange au fond. Mais ça me dérange beaucoup. Il y a des sujets qui prêtent à la rigolade et d’autres qui sont à prendre au sérieux. Et quand on se moque des enfants selon la couleur de leur peau, ça me plaît très moyennement.

Quand j’ai épousé Roger (et oui j’ai fait cette bêtise) et que nous avons décidé d’avoir un enfant (désir commun, mais j’assume seule), la première chose que les gens m’ont reproché, c’est d’infliger à mon enfant à venir une couleur de peau mixte, une couleur qui allait faire rire ses camarades de classe et qui permettrait à des connards comme mon collègue de dire « rentres dans ton pays ».

Il serait peut-être temps d’évoluer. J’aimerai arrêter d’entendre des inepties comme « elle est belle l’équipe de France ! » ou « cette année, mon enfant est le seul français dans sa classe ».

Depuis quand la couleur de notre peau est un signe d’appartenance ?

A l’école, j’ai appris qu’on distinguait les petits garçons des petites filles par leur sexe. Je crois que c’est la seule distinction qui vaille, celle qui reste bien souvent immuable.

Avant je m’offusquais. Je rentrais dans des débats sans fin et mes idées étaient sans cesse mises à mal.

Aujourd’hui, je quitte la pièce quand le débat devient trop houleux, quand je ne me sens pas à ma place. Il y a des circonstances dans la vie ou se taire est la meilleure arme que l’on possède.

Et dites-moi, vous réagissez comment face à des paroles qui agressent vos convictions ?

781244b9a5709f75d9fb799c68bf9474

Advertisements

18 Comments

  1. J’ai découvert avec plaisir ton blog, et je me retrouve beaucoup dans ton article ! Certains devraient tourner leur langue dans leurs bouches avant de parler !!!
    Tiens je t’ai tagguée http://confidencesdemaman.fr/a/2013/09/vba/

    Like

    1. missk123 says:

      Mille merci! Au plaisir…et bienvenue dans mon univers!

      Like

  2. Bloody Anna says:

    Je comprends ton désarroi, une fois à la Poste j’allais pour retirer sur mon livret A, j’avais tous mes papiers en règle, etc. sauf un (mais qui n’était pas du tout indispensable), le postier me dit que c’est bon vu que j’ai tous les papiers qui prouvent que c’est effectivement bien mon compte. Là, mon copain arrive (il est métis), le postier commence à changer de ton en me disant que c’est impossible et là, la phrase fatale : “vous savez on est plus en France ici, faut qu’on fasse très attention”, et ce devant mon copain. Sur le coup, j’ai été choquée et j’ai rien dit, je suis sortie, je me suis assise sur le muret et j’ai pleuré. Depuis, dès que ce genre de choses arrive à nouveau, je peux être assez agressive (voire trop), une fois un serveur a refusé de nous servir (il servait tout le monde, même ceux arrivés après nous, il passait à côté de nous en nous regardant et rigolant), j’ai décidé qu’on allait partir, et je confesse, j’ai lâché un gros “connard de raciste” en partant, ça l’a fait marrer… C’était vers Châtelet. Je sais que ça doit être encore plus dur pour mon copain mais je crois qu’il le vit mieux que moi. J’aurais des dizaines d’anecdotes à raconter sur ce sujet, parce que c’est souvent arrivé… Je trouve ça dingue qu’on en soit encore à ce niveau en France. Et maintenant je l’ouvre, parfois trop violemment je suis un peu sanguine, mais merde, on est pas des bêtes, mon copain est pas un animal, il a droit à la même considération que les autres ! Le truc ironique, c’est qu’auparavant il bossait au ministère (je sais plus lequel), mais son job était en relation avec les immigrés et sans-papiers. Parfois la vie est un peu ironique 🙂 (ah et j’estime qu’on peut vivre en France tout en restant attaché à ses origines, l’intégration c’est bien, mais la perte de ses racines, je trouve ça triste)
    Bref, encore un billet très intéressant de ta part et désolée d’avoir fait ma pipelette.

    Like

    1. missk123 says:

      J’adore quand tu fais ta pipelette!!
      En tous cas merci pour avoir partage ces quelques lignes. Plus jeune je me suis souvent revoltee face a ce genre de comportements mais quand j’ai compris que ca ne servait a rien, j’ai prefere le silence. Il y a des interlocuteurs qui aiment les debats d’idees et d’autres qui te prouveront toujours par A+B que tu as tort.
      Belle journee et mille merci!

      Like

  3. Petitgris says:

    Ces commentaires aussi idiots que déplacés sont souvent émis par des gens qui ont un gros passif de désillusions en tout genre…ou un tout petit cerveau ! Dans tous les cas, vu l’état psychique de l’adversaire il ne faut pas essayer de discuter , ce serait perdre ton temps ! Tu as raison, mieux vaut se taire et les laisser baigner dans leur jus ! Belle soirée Bisous

    Like

    1. missk123 says:

      Et perdre son temps n’a aucun interet!
      Merci et tres bonne fin de journee a toi. Bises

      Like

  4. Melgane says:

    Je suis parfaitement d’accord avec ton article (puis oui elle est belle l’équipe de France mais elle serait encore plus belle si elle gagnait (pour une fois) xD ^^’ :P). “Cette année mon enfant est le seul français dans sa classe” c’est vraiment une phrase qui me choque… c’est avec des phrases comme ça qu’après les ados qui ont des origines ne se sentent pas français !

    Je crois que moi dans ce cas là je quitterai pas la pièce, je rentrerais dans des débats stériles parce que j’arriverai pas à fermer ma gueule, je crois x) ou alors si je me tais on va tellement voir la colère sur ma face qu’on va me demander ce que j’ai et j’aurai pas le courage de dire “rien” x)

    Like

    1. missk123 says:

      C’est normal, je faisais la meme chose quand j’etais plus jeune. Je me disais que ca valait le coup de se battre pour ses idees. Maintenant j’ai mes idees et si les autres ne les partagent pas et ne veulent surtout pas engager un debat, je laches du leste.
      Mais restes telle que tu es aussi longtemps que possible. La passion de la jeunesse devrait etre eternelle!!

      Like

  5. Angel says:

    Le plus intelligent est celui qui se tait. Il vaut mieux ne pas rentrer dans ces débats stériles mais je n’en pense pas moins crois moi, j’ai horreur de ces attitudes. Comme tu dis je ne distingue que le sexe c’est tout. La couleur de peau n’enlève rien à la grandeur d’âme des personnes. Des bisous ma belle et embrasse ton bébé de ma part.

    Like

    1. missk123 says:

      Merci ma belle, c’est adorable.
      Avant je me revoltais et je perdais mon temps et mon energie. Alors maintenant je laisse parler, je quitte la piece si c’est possible et je me recentre sur ce en quoi je crois.
      Grosses bises et tres belle semaine a tous!

      Like

  6. Laeti says:

    Désolée mais moi en effet je ne me sens absolument pas représentée par les joueurs de l’Equipe de France et pour de multiples raisons. Il y a du racisme anti blanc aussi mais de cela on ne parle jamais bien sur, et pour ce qui est de la perte de ses racines et bien je considere que la france est en train de perdre sa culture

    Like

  7. fearze says:

    Je crois que parfois, essayer d’empecher les gens d’être idiots c’est se battre contre du vent… On ne peut pas faire grand chose pour faire évoluer la mentalité de quelqu’un qui ne veut pas devenir tolérant. Le mieux à faire est surement de les ignorer, et de se promettre de ne jamais transmettre soi-même ce genre d’idées…

    Like

  8. Dhelicat says:

    Contre la bêtise on ne peut pas gd chose, alors se taire et quitter la pièce évite un débat stérile ,c’est avec de telles inepties que l’on fait un monde d’intolérance! Bisous Marie il est superbe ton petit gars…

    Like

  9. Islandia says:

    Il était une fois une femme belle et radieuse qui prenait plaisir à se promener dans la forêt. Une forêt dense et généreuse. Au fur et à mesure qu’elle avançait dans cette forêt , elle pouvait percevoir des bruits enchanteurs comme le chant des oiseaux et d’autres plus effrayants dont elle ne connaissait pas la source. Elle décidait de rester à l’écart des bruits bizarres et hostiles et de s’avancer plutôt vers ce qui flattait son âme et ses oreilles.

    Like

  10. ifeelblue says:

    dans l’énorme majorité des cas, je fais comme toi, je ne dis rien, je n’essaie même pas de faire comprendre à ces gens à quel point ils sont cons. Parce que les quelques fois où j’ai essayé, j’avais l’impression de me battre contre les moulins à vent, c’est juste inutile, ils sont très souvent indécrottables… mais ça me fait bouillir intérieurement à chaque fois…

    Like

  11. bellavole says:

    Bonjour, j’ai découvert ton blog il y a peu et ce billet m’interpelle… Parfois je fais comme toi, je laisse dire car c’est inutile de discuter mais souvent dans ces cas la, je me sens mal, en porte a faux avec moi même. Parfois je ne discute pas mais je fais comprendre par une remarque que je ne partage pas. Et d’autre fois je ne peux m’empêcher de discuter mais c’est encore plus dur car les arguments les plus simples (et les plus bêtes) sont les plus difficiles a contrer (c’est le propre de la démagogie…)

    Like

  12. les personnes de mon bureau / famille connaissent mes idées ( féministe, un peu, tolérance, contre les discrimination et les préjugés … de gauche quoi ), parceque j’ai souvent participé à leur débats.
    maintenant, ca me fatigue, de dépenser de l’energie la dedans. Ils connaissent mes opinions, et j’estime que si ils en parlent devant moi, c’est peut etre par provoc’, donc je ne rentre pas ds le jeu. Je laisse dire, et je vais faire un tour, comme toi.

    SInon,
    je découvre ton blog, et j’aime beaucoup !

    Like

  13. De.Lye says:

    Je comprends parfaitement. Suivant la personne j’ai en face de moi, je réagis ou je pars comme toi. C’est vraiment aberrant de penser comme ça à notre époque.

    Like

Comments are closed.